Rechercher
Rechercher

Campus

Brèves

RÉSEAU

Manifeste pour une diplomatie scientifique francophone

L’Agence universitaire de la francophonie (AUF) a présenté au 18e Sommet de la francophonie à Djerba, le 21 novembre, le Manifeste pour une diplomatie scientifique francophone cosigné ou validé par un accord de principe par près de 40 pays. Ce manifeste inédit est un document de référence centré sur l’apport des systèmes éducatifs et universitaires aux décideurs politiques. Son originalité est de proposer une méthodologie et des thématiques prioritaires de coopération internationale et de partenariats dans l’espace francophone, qui soient portés par les gouvernements et soutenus par un réseau mondial d’experts et de scientifiques francophones.

Les pays qui ont signé et ceux qui se joindront à cette initiative expriment à travers ce manifeste leur engagement à : promouvoir l’expertise francophone et le réseautage politico-scientifique dans un contexte mondialisé et plurilingue, tout en garantissant la cohabitation du français et des autres langues de l’espace ; favoriser une coopération solidaire, inclusive, contextualisée et orientée vers les résultats ; adopter une approche plus prospective pour anticiper les évolutions souhaitées des systèmes éducatifs et universitaires en réponse aux besoins spécifiques des pays et aux défis mondiaux.

Les pays signataires conviennent de prioriser les sept thématiques suivantes dans les politiques de coopération internationales en relation avec la science et l’éducation dans l’espace francophone : institutionnaliser la mobilité des compétences ; professionnaliser le corps enseignant et les diplômes ; valoriser les publications scientifiques francophones ; normaliser la qualité des établissements scientifiques ; démocratiser le numérique éducatif ; développer l’employabilité des jeunes et promouvoir l’entrepreneuriat, et diffuser la culture de la médiation et de la gestion de conflits.

Pour lire le texte du Manifeste: https://fr.calameo.com/auf/read/006118391c13b378c89ee

FORMATION

Réussir sa publication scientifique

Le campus numérique francophone de Tripoli de l’AUF organise, les 2 et 3 décembre, en partenariat avec l’association LASeR, une formation intitulée « Réussir sa publication scientifique ». Dispensée par le doyen de l’école doctorale des sciences et des technologies de l’Université libanaise, le professeur Nazih Moubayed, cette formation s’adresse aux chercheurs, doctorants et étudiants en master. Elle vise à leur apprendre à bien mettre en valeur leurs travaux de recherche afin de produire des publications de qualité.

ATELIER

Le management interculturel au CEF de Beyrouth

Le Centre d’employabilité francophone (CEF) de Beyrouth de l’AUF organise une formation en ligne sur le management interculturel. L’atelier, prévu le 6 décembre de 15h30 à 18h30, sera animé par Mme Perrine Malaud Wakim, coach exécutive. L’atelier couvrira les points suivants : comprendre le concept du management interculturel ; gérer une équipe multiculturelle ; intégrer les talents dans une entreprise ; mener des échanges d’affaires avec l’international et conquérir de nouveaux marchés avec des cultures différentes.

Pour s’inscrire: https://forms.office.com/r/L7wh1znQvz

Pour plus d’informations, contacter le CEF : 81/356326.

CONCERT

À l’UA, Taqãsim dans les maqãmãt du Levant

La faculté de musique et musicologie (FMM) à l’Université Antonine (UA) a offert le 24 novembre un concert centré sur l’art du taqsīm, forme majeure de l’improvisation instrumentale dans les modes-maqāmāt de la tradition musicale artistique du Mašriq, lesquels s’identifient aux paradigmes d’élaboration des mélodies dans cette partie du monde. Le concert, offert en mémoire de Youssef Naimy, a été donné par Nidaa Abou Mrad (doyen de la FMM à l’UA) au violon, et Ghassan Sahhab (enseignant à la même faculté) au qānūn.

L’art instrumental du taqsīm prend pour modèle l’art du taqsīm vocal, à l’instar de la cantillation des versets religieux et de la cantillation des vers de qasīdā (poésie arabe classique) et des vers de mawwāl (poésie arabe vernaculaire). Or, fût-il vocal ou instrumental, le taqsīm se base sur une grammaire générative musicale qui imbrique une mélodie issue de la matrice modale du maqām avec un rythme construit à partir des paradigmes métriques de la langue arabe.

Page Campus

En partenariat avec



RÉSEAUManifeste pour une diplomatie scientifique francophoneL’Agence universitaire de la francophonie (AUF) a présenté au 18e Sommet de la francophonie à Djerba, le 21 novembre, le Manifeste pour une diplomatie scientifique francophone cosigné ou validé par un accord de principe par près de 40 pays. Ce manifeste inédit est un document de référence centré sur l’apport des systèmes...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut