Rechercher
Rechercher

Société - Choléra

Près de vingt personnes âgées contaminées dans une maison de repos à Tripoli

Le ministère appelle à redoubler de prudence face au risque posé par la maladie bactérienne. 


Près de vingt personnes âgées contaminées dans une maison de repos à Tripoli

Des ambulances de la Croix-Rouge libanaise à Tripoli. Photo Michel Hallak

Un total de 19 personnes âgées ont été évacuées d'une maison de retraite à Tripoli (Nord) après avoir contracté le choléra, a indiqué lundi une source du ministère libanais de la Santé à L'Orient-Le Jour. Selon notre correspondant dans la région, Michel Hallak, 26 personnes ont été évacuées de l'établissement. Dimanche, le ministère libanais de la Santé avait indiqué que quatorze personnes âgées avaient été transportés à l'hôpital pour y être traités et se trouvent actuellement dans un état stable.

Après les informations concernant l'hospitalisation de ces personnes, le ministère de la Santé a dépêché une équipe sur place afin de les soumettre à des tests rapides, qui ont révélé qu'elles étaient atteintes du choléra, maladie réapparue en octobre dernier au Liban pour la première fois en trente ans. "Les patients souffrant de diarrhée ont été isolés et quatorze personnes ont été hospitalisées à l'hôpital gouvernemental de Tripoli, par mesure de précaution", indique le ministère dans un communiqué publié dimanche soir. Peu avant, notre correspondant dans la région, Michel Hallak, avait évoqué une vingtaine d'hospitalisations. "L'état de ces personnes est stable", ajoute le texte. 

Lire aussi

Après le Covid-19, une sévère épidémie de grippe frappe le Liban

"Les autres personnes ne présentant pas de symptômes, ou qui n'étaient pas contaminées, ont commencé à être vaccinées" contre la maladie, précise le ministère, qui ajoute qu'il s'agit de 250 personnes âgées. 

Prélèvements

L'administration a également prélevé des échantillons d'eau et de nourriture dans la maison de retraite afin d'établir l'origine de la contamination. 

Le ministère de la Santé a appelé la population à redoubler de prudence face au choléra. "L'épidémie n'est pas finie, malgré les efforts déployés ces deux derniers mois qui ont permis de limiter la contamination", a-t-il indiqué, appelant à respecter les mesures hygiéniques de prévention, ne boire que de l'eau potable, désinfecter les fruits et légumes et se faire vacciner, "surtout dans les zones ciblées". 

Lire aussi

Le rôle-clé de la Croix-Rouge en temps de choléra comme de Covid-19

Dimanche soir, le ministère avait par ailleurs annoncé un nouveau cas officiellement recensé au cours des 24 heures passées, sans signaler de nouveau décès. En tout, la maladie a fait, au cours des dernières semaines, 20 morts et contaminé 601 personnes dans le pays. La campagne de vaccination lancée il y a plus de deux semaines a permis d'immuniser plus de 400.000 personnes. 

Le choléra est généralement causé par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés par la bactérie Vibrio cholerae, souvent présente dans les matières fécales. Les personnes infectées peuvent souffrir de diarrhée aiguë, mais la maladie peut aussi être asymptomatique.


Un total de 19 personnes âgées ont été évacuées d'une maison de retraite à Tripoli (Nord) après avoir contracté le choléra, a indiqué lundi une source du ministère libanais de la Santé à L'Orient-Le Jour. Selon notre correspondant dans la région, Michel Hallak, 26 personnes ont été évacuées de l'établissement. Dimanche, le ministère libanais de la Santé avait indiqué que...

commentaires (1)

LES FLEAUX QUI FRAPPENT LE LIBAN ET LES LIBANAIS SONT DE LOIN MOINS NOCIFS QUE L,HYPER FLEAU DES ABRUTIS CORROMPUS, INCOMPETENTS, VOLEURS, TRAFIQUANTS ET MAFIEUX DE TOUTES SORTES QUI NOUS GOUVERNENT D.ARRIERE GRAND-PERE A PETITS FILS DE PETITS FILS ET DE GENDRE ET DE MERCENAIRES. DI3ANAK YIA LEBNEN !

LA LIBRE EXPRESSION

18 h 18, le 28 novembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • LES FLEAUX QUI FRAPPENT LE LIBAN ET LES LIBANAIS SONT DE LOIN MOINS NOCIFS QUE L,HYPER FLEAU DES ABRUTIS CORROMPUS, INCOMPETENTS, VOLEURS, TRAFIQUANTS ET MAFIEUX DE TOUTES SORTES QUI NOUS GOUVERNENT D.ARRIERE GRAND-PERE A PETITS FILS DE PETITS FILS ET DE GENDRE ET DE MERCENAIRES. DI3ANAK YIA LEBNEN !

    LA LIBRE EXPRESSION

    18 h 18, le 28 novembre 2022

Retour en haut