Rechercher
Rechercher

Culture - Programme

Le Festival du cinéma européen au Liban débute vendredi, voici le programme

Les amoureux du 7e art ont rendez-vous cette semaine avec le 27e Festival du cinéma européen qui se déroule du 4 au 16 novembre dans différents lieux à Beyrouth et en région.

Le Festival du cinéma européen au Liban débute vendredi, voici le programme

Marion Cotillard et Adam Driver dans « Annette » de Leos Carax. Photo DR

Organisé par la Délégation de l’Union européenne au Liban, en partenariat avec l’Association Metropolis Cinema et en coopération avec les États membres de l’Union européenne, le Festival du cinéma européen s’ouvrira le vendredi 4 novembre (à l’ESA Business School, sur invitation uniquement) avec le film français Annette de Leos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver. Annette a fait l’ouverture du Festival de Cannes en 2021, où il a remporté le prix du meilleur réalisateur et celui de la meilleure bande originale. Le film a obtenu de multiples récompenses, parmi lesquelles cinq César en 2022 dont ceux du meilleur réalisateur, de la meilleure musique originale et du meilleur montage.

La 27e édition du Festival du cinéma européen se déroulera dans différents lieux à Beyrouth, notamment au cinéma Montaigne, à l’Université libanaise – faculté des beaux-arts 2 et au Galaxy Grand Cinemas. Dans un « effort continu de promotion de la culture européenne auprès d’un public plus large », comme le précisent les organisateurs, le festival prévoit également des projections à Jounieh (7-9 novembre), Saïda (10-12 novembre), Tripoli (10-12 novembre), Kobayate (11-12 novembre), Byblos (11-12 novembre), Hermel (11 novembre), Zahlé (14 novembre), Deir el-Qamar (18 novembre) et Ayta al-Fokhar (18-20 novembre).

Le programme de cette 27e édition propose une variété d’événements et de projections. Outre 24 longs métrages européens récents, des longs métrages classiques sont également au programme : Le Conformiste (réalisé par Bernardo Bertolucci) en hommage à l’acteur français Jean-Louis Trintignant ; L’Éclipse (réalisé par Michelangelo Antonioni) en hommage à l’actrice italienne Monica Vitti et Beauty and the Giants / Hasnaa’ wa Amalika (réalisé par Samir el-Ghoussayni) en hommage à l’acteur et producteur libanais Chawki Matta.

Pour mémoire

Ode au cinéma libanais en temps troubles

Figureront également à l’affiche six films de la tournée de courts métrages de la European Film Academy, dont le gagnant du prix du court métrage européen 2021 ; douze courts métrages produits par de jeunes cinéastes libanais émergents en lice pour des prix offerts par les États membres ; dix courts métrages d’animation du Liban et du Danemark dans le cadre du programme spécial YAP x ANIMOK – Beirut Meets Viborg.

Parmi les longs métrages, le Festival du cinéma européen proposera également quatre films destinés au jeune public. Le festival organise aussi des séances ciné-goûter pour des enfants issus de milieux défavorisés lors de ces projections.

Les Aventures du prince Achmed de Lotte Reiniger est considéré comme le plus ancien long métrage d’animation de l’histoire du cinéma. Il sera projeté lors d’un ciné-concert, qui fait partie des événements spéciaux organisés par le festival cette année, en collaboration avec l’association Metropolis Cinema et Irtijal. Il sera présenté à Beyrouth, Saïda et Tripoli. La musique originale sera composée et interprétée en direct par les musiciens libanais : Anthony Sahyoun, Jad Atoui, Pascal Semerdjian et Fadi Tabbal.

Afin d’encourager et de soutenir les jeunes talents libanais, le festival décernera trois prix récompensant les films participant à la compétition de courts métrages. Le Festival offrira aux gagnants la possibilité de participer à un festival international de cinéma de premier plan en Europe en 2023, grâce au Goethe Institut du Liban, à l’Institut français du Liban et à l’ambassade de Pologne au Liban.

Six participants âgés de 16 à 18 ans prendront également part à l’atelier d’expression cinématographique Taabir entre le 4 et le 6 novembre, afin de réaliser de courts journaux vidéo. Filmés dans l’environnement immédiat de l’atelier et à domicile, les exercices seront dirigés par Corine Shawi, réalisatrice, et Yara Nashawaty, professeure d’université, qui encourageront les participants à identifier et à développer leur propre langage cinématographique.

L’affiche de cette édition a été conçue par l’illustratrice et dessinatrice de BD libanaise Marilyn Mokbel, à la suite d’un concours lancé en ligne. L’artiste y rend un hommage discret à l’iconique cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard, en utilisant l’œil de sa muse, l’actrice danoise Anna Karina du film culte Alphaville. La typographie fait subtilement référence au générique d’un autre grand classique de Godard, Pierrot le Fou.

En clôture du festival, À vendredi, Robinson (réalisé par Mitra Farahani) en hommage à Jean-Luc Godard. Le film, réunissant deux légendes de la même génération, Jean-Luc Godard et Ebrahim Golesta, a été présenté en avant-première au prestigieux Festival international du film de Berlin 2022, où il a remporté le Prix spécial du jury de la catégorie « Rencontres ». Il est coproduit par le producteur libanais Georges Schoucair.

Toutes les projections du festival sont gratuites et ouvertes au public, selon le principe du premier arrivé, premier servi. Des préréservations seront possibles sur metropoliscinema.net.

Le programme complet est disponible ici


Organisé par la Délégation de l’Union européenne au Liban, en partenariat avec l’Association Metropolis Cinema et en coopération avec les États membres de l’Union européenne, le Festival du cinéma européen s’ouvrira le vendredi 4 novembre (à l’ESA Business School, sur invitation uniquement) avec le film français Annette de Leos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver....

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut