Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

La Queen Legend

Elle avait la grâce de sa race

Juste fierté de l’origine normande

Elle restera première de la classe

Des rois et reines de ce monde

À la princesse infirmière conduisant l’ambulance

Ou celle de l’Inde de l’indépendance

À la reine de la conquête du Commonwealth

La grandeur d’une dynastie and nothing else !

Le cœur sur la main, le sourire bien humain

L’élégance sans limite, les chapeaux qu’on imite

Des carrosses aux Rolls au Britannia

Discipline coutume et traditionmania !

Elle a fait adorer la monarchie

Dans ce siècle bolchevique et nazi

Soixante-huitard anarchique

Hippie bâtard et chimérique…

Insultant le faste monarchique ?

D’un autre temps anachronique ?

Ou besoin de rêves de contes de fées

Vie de château luxe calme et volupté !

Faut bien un royaume de démesure

Où la souveraine serait éternelle

Sans cesse au fil des jours se renouvelle

Et comme les diamants de sa couronne

Munie d’une garantie contre l’usure !

Le rêve n’est beau que parce qu’il dure

Divine comme de droit divin

On te pensait hélas immortelle

Bonifiant comme les grands vieux vins

Tu as ainsi tiré ta révérence

Quel coup bien sévère

Comme des enfants au sortir de l’enfance

Nos cœurs sont arides comme des déserts !


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique Courrier n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, L’Orient-Le Jour offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires ni injurieux ni racistes.


Elle avait la grâce de sa raceJuste fierté de l’origine normandeElle restera première de la classeDes rois et reines de ce mondeÀ la princesse infirmière conduisant l’ambulanceOu celle de l’Inde de l’indépendanceÀ la reine de la conquête du CommonwealthLa grandeur d’une dynastie and nothing else !Le cœur sur la main, le sourire bien humainL’élégance sans limite, les...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut