Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Contestation

Gaz lacrymogènes contre des milliers de manifestants anti-armée au Soudan

Des milliers de Soudanais ont manifesté jeudi, sous les gaz lacrymogènes tirés par les forces de l’ordre, pour réclamer un pouvoir civil dans leur pays où l’armée est seule aux commandes depuis un putsch il y a près d’un an. Ce coup d’État mené le 25 octobre 2021 par le chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Burhane, a brutalement arrêté la transition démocratique lancée en 2019 après la chute de la dictature islamo-militaire d’Omar el-Béchir. Depuis, chaque semaine, les prodémocratie descendent dans la rue pour scander « non au pouvoir militaire » et « le peuple veut des civils ». Jeudi, ils étaient de nouveau mobilisés par milliers à Khartoum et dans plusieurs villes du pays malgré une répression qui a déjà fait 116 morts et des milliers de blessés, selon des médecins.


Des milliers de Soudanais ont manifesté jeudi, sous les gaz lacrymogènes tirés par les forces de l’ordre, pour réclamer un pouvoir civil dans leur pays où l’armée est seule aux commandes depuis un putsch il y a près d’un an. Ce coup d’État mené le 25 octobre 2021 par le chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Burhane, a brutalement arrêté la transition démocratique...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut