Rechercher
Rechercher

Société - Justice

Le ministre Khoury rencontre une délégation des juges en grève

Le ministre sortant de la Justice, Henri Khoury, a rencontré hier une délégation des juges en grève depuis mercredi. Plus de 350 juges ont en effet entrepris une grève ouverte afin de protester contre les conditions de travail déplorables qui sont les leurs depuis le début de la crise, mentionnant d’une part leur salaire qui a perdu la majeure partie de sa valeur et l’état délabré des Palais de justice. Ils protestent notamment contre le gel d’une mesure prise par la Banque du Liban, qui leur aurait permis de retirer leur salaire au taux préférentiel de 8 000 LL pour un dollar (les fonctionnaires perçoivent toujours leur salaire en livres libanaises au taux « officiel » de 1 500 LL pour un dollar). Un juge précisait même à L’OLJ que les salaires de juillet n’ont pas encore été versés. Selon l’Agence nationale d’information, l’entretien d’hier avec le ministre de la Justice, lui-même ancien juge, « a montré des points de vue convergents sur la question ».


Le ministre sortant de la Justice, Henri Khoury, a rencontré hier une délégation des juges en grève depuis mercredi. Plus de 350 juges ont en effet entrepris une grève ouverte afin de protester contre les conditions de travail déplorables qui sont les leurs depuis le début de la crise, mentionnant d’une part leur salaire qui a perdu la majeure partie de sa valeur et l’état délabré...

commentaires (1)

N’est ce pas les mêmes qui ont voté des vendus au lieu de choisir des juges intègres pour rétablir la justice dans ce pays qui font grève maintenant? Allons Messieurs dames on ne nous la fait plus.

Sissi zayyat

11 h 45, le 19 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • N’est ce pas les mêmes qui ont voté des vendus au lieu de choisir des juges intègres pour rétablir la justice dans ce pays qui font grève maintenant? Allons Messieurs dames on ne nous la fait plus.

    Sissi zayyat

    11 h 45, le 19 août 2022

Retour en haut