Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle

Après le rapprochement Joumblatt-Hezbollah, un candidat consensuel ?

La réunion de Clemenceau a ouvert le débat et pourrait paver la voie à une entente, apprend-t-on auprès des deux parties.

Après le rapprochement Joumblatt-Hezbollah, un candidat consensuel ?

Walid Joumblatt, Wafic Safa et Hussein Khalil, jeudi, à Clemenceau. Photo Nabil Ismaïl

Non au vide et oui à un président de la République capable de s’entendre avec tout le monde. Cette équation résume le bilan de la réunion, jeudi à Clemenceau, entre le chef du Parti socialiste progressiste Walid Joumblatt et une délégation du...

Non au vide et oui à un président de la République capable de s’entendre avec tout le monde. Cette équation résume le bilan de la réunion, jeudi à Clemenceau, entre le chef du Parti socialiste progressiste Walid Joumblatt et une délégation du...

commentaires (9)

Sans même pas lire l'article, la photo représente totalement le personnage de Joumblat. Il est debout quand les autres sont debout er assis dès que les autres s'assoient. En fonction de ses propres intérêts il oriente sa cupidité politique.

Citoyen

11 h 10, le 16 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Sans même pas lire l'article, la photo représente totalement le personnage de Joumblat. Il est debout quand les autres sont debout er assis dès que les autres s'assoient. En fonction de ses propres intérêts il oriente sa cupidité politique.

    Citoyen

    11 h 10, le 16 août 2022

  • Malheureusement les sunnites n’ont plus voir au chapitre ! Quand Hariri jette l’éponge alors qu’attendre de ces gens là qui règneront coute que coute sur ce Pauvre Liban dirigé par un nabot qui paie cher les échasses que le Hezbollah lui a mis aux pieds! On nous aurait dit il y’a vingt cinq ans que les Iraniens s’implanteront et règneront un jour sur le Liban grâce à des chrétiens qui l’aurait cru par Belzebuth!

    PROFIL BAS

    18 h 44, le 15 août 2022

  • Ce n’est ni à Joumblat ni au Hezbollah de décider qui sera le prochain président. C’est d’abord aux chrétiens FL en tête de décider. Ce sont bien les chiites qui imposent Berry et les sunnites qui ont imposé Hariri et maintenant Mikati, tous responsables a fond de la crise catastrophique.

    Liberté de penser et d’écrire

    07 h 15, le 15 août 2022

  • Une vraie girouette qui n'a pas son égal, dès qu'une échéance importante arrive il retourne sa veste ... ce type est un opportuniste de haut niveau

    Zeidan

    20 h 20, le 14 août 2022

  • Aya ya Joumblatt le petit grand caméléon

    Eleni Caridopoulou

    20 h 19, le 13 août 2022

  • Jumblatt dit tout et son contraire pour brouiller les cartes. Il reçoit une délégation des fossoyeurs du pays et dépêche son rejeton à aller voir le patriarche pour lui expliquer leur position sur la neutralité du pays qu’ils rejettent sous prétexte que cela va à l’encontre des vendus, hier des ennemis, devenus tout d’un coup ses alliés. Il patauge dans la semoule jusqu’à se rendre compte trop tard comme d’habitude qu’il s’était fait avoir par les vendus et va se retrouver dans une impasse qui l’impliquerait directement dans un conflit de taille ainsi que sa région et ses citoyens puisque tout le monde sait qu’on ne badine pas avec des alliés dangereux qui sévissent sévèrement lorsqu’un de leurs alliés se montre hésitant et ne tardent pas à le lui rappeler avec leurs méthodes qui conviennent et ne sont plus à démontrer. Beaucoup de politiciens de la trempe de Jumblatt ont essayé de jouer son jeu et on connaît le résultat. Des assassinats à leurs registres prouvent leurs méthodes de négociations pacifiques et démocratiques lorsqu’un de leurs alliés intéressés changent d’avis et se retourne contre eux. Il joue avec le feu et on ne peut pas lui tenir rigueur puisque cela fait partie de son ADN. Son père avant lui avait payé cher son retournement de veste permanent et le fils n’a apparemment pas retenu la leçon. On ne peut pas jouer sur tous les tableaux et en sortir indemne, l’histoire de ce pays l’a prouvé. Un conseil, ressaisissez-vous avant qu’il ne soit trop tard.

    Sissi zayyat

    10 h 31, le 13 août 2022

  • Il faut reconnaître qu’avec le Hezbollah la fourniture en herbe fraîche est assurée…je parle bien entendu des herbes qui garnissent les salades et pas du tout celle que l’on fume

    Liberté de penser et d’écrire

    08 h 41, le 13 août 2022

  • Que vient faire la réconciliation dans cette visite ? Au lieu d'être clair au sujets d'actualités, on nous ramène en arrière. Le Liban de Hoayeck a bien échoué. Ces clans et ces partis extrémistes ont besoin d'une vraie autorité ou même plusieurs autorités fermes dans des enclaves qui n'auraient rien de commun. La monstrueuse crise monétaire a bien révélé le fond d'un système criminel qui a détruit le pays.

    Esber

    08 h 20, le 13 août 2022

  • Le candidat consensuel du Hezb sera Frangieh ? Ou alors Farid Haykal ElKhazen ?

    Michel Trad

    08 h 14, le 13 août 2022

Retour en haut