Rechercher
Rechercher

Monde - Birmanie

Aung San Suu Kyi placée à l’isolement dans une prison de la capitale

La junte birmane resserre encore son étau sur Aung San Suu Kyi : l’ex-dirigeante, renversée en 2021 et assignée depuis à résidence, a été transférée dans une prison de la capitale Naypyidaw. « Conformément aux lois pénales (...), elle est désormais placée à l’isolement en prison », a déclaré jeudi dans un communiqué le porte-parole de l’armée Zaw Min Tun. Depuis son arrestation lors du coup d’État du 1er février 2021, Aung San Suu Kyi était tenue au secret à Naypyidaw. Les responsables de l’ONU sont « très inquiets », a relevé Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres. Son procès, qui s’est ouvert il y a un an, va se poursuivre dans le centre pénitentiaire où elle est incarcérée. Elle est inculpée d’une multitude d’infractions (violation d’une loi sur les secrets d’État, fraude électorale, sédition, corruption...) et a déjà été condamnée à onze ans de détention. Les audiences se tiennent à huis clos et ses avocats ont interdiction de parler à la presse ou à des organisations internationales.


La junte birmane resserre encore son étau sur Aung San Suu Kyi : l’ex-dirigeante, renversée en 2021 et assignée depuis à résidence, a été transférée dans une prison de la capitale Naypyidaw. « Conformément aux lois pénales (...), elle est désormais placée à l’isolement en prison », a déclaré jeudi dans un communiqué le porte-parole de l’armée Zaw Min Tun....

commentaires (2)

Qu'elle y reste jusqu'à sa mort !

Politiquement incorrect(e)

22 h 13, le 25 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Qu'elle y reste jusqu'à sa mort !

    Politiquement incorrect(e)

    22 h 13, le 25 juin 2022

  • Waw et vive la liberté….

    Eleni Caridopoulou

    20 h 05, le 25 juin 2022

Retour en haut