Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Consultations

Nawaf Salam : Je travaille aux côtés de ceux qui oeuvrent pour le changement


Nawaf Salam : Je travaille aux côtés de ceux qui oeuvrent pour le changement

L’ancien ambassadeur du Liban à l’ONU et juge à la Cour internationale de justice (CIJ), Nawaf Salam. Photo d'archives AFP

Nawaf Salam, juge au sein de la Cour internationale de justice, a assuré jeudi après les consultations parlementaires contraignantes à l'issue desquelles Nagib  Mikati à été chargé de former un nouveau gouvernement qu'il "travaille aux côtés de tous ceux qui sont engagés pour le changement". A l'issue des consultations, M. Mikati a obtenu 54 voix, contre 24 pour Nawaf Salam. On compte également 47 votes blancs, un pour Saad Hariri et un autre pour Rawaa Hallab. Le total est donc de 127, Achraf Rifi ayant boycotté le scrutin.

 "Je travaille aux côtés de tous ceux qui œuvrent pour le changement afin de réformer l'État, étendre sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire et restaurer la position de notre pays et son rôle arabe", a déclaré M. Salam. 

L'ex-ambassadeur du Liban aux Nations unies a remercié tous les députés qui lui ont accordé leur confiance aujourd'hui en le nommant pour le poste de Premier ministre, "surtout dans les conditions difficiles que traverse le Liban". "Notre préoccupation est une, et il s'agit de sauver le pays de son calvaire et de soulager notre peuple des souffrances et de l'injustice", a-t-il ajouté, soulignant que cela exige un "changement dans la manière d'aborder la crise".

M. Salam a appelé "à commencer par une réforme urgente et sérieuse au niveau des politiques financières", à "engager une réforme politique" et à "s'attaquer à la mentalité du clientélisme". Il a enfin souligné l'importance d'une "indépendance effective de la justice".


Nawaf Salam, juge au sein de la Cour internationale de justice, a assuré jeudi après les consultations parlementaires contraignantes à l'issue desquelles Nagib  Mikati à été chargé de former un nouveau gouvernement qu'il "travaille aux côtés de tous ceux qui sont engagés pour le changement". A l'issue des consultations, M. Mikati a obtenu 54 voix, contre 24 pour Nawaf Salam. On...