Rechercher
Rechercher

Monde - Tunisie

Manifestation à Tunis contre les politiques de Saïed et le projet de Constitution

Des centaines de personnes ont manifesté dimanche à Tunis contre le projet de nouvelle Constitution qui doit être soumis à référendum en juillet et la révocation de 57 juges par le président Kaïs Saïed. « Le peuple veut l’indépendance de la justice » et « Constitution, liberté et dignité », ont scandé les manifestants descendus dans la rue à l’appel du « Front de salut national », une coalition d’une dizaine d’organisations d’opposants, dont le parti d’inspiration islamiste Ennahda, bête noire de Kaïs Saïed. Un « dialogue national » a été organisé par le président il y a deux semaines pour élaborer une nouvelle Constitution, avant des élections législatives prévues en décembre. Le dialogue a été boycotté par l’opposition, dont la puissante organisation syndicale UGTT, qui estime que des acteurs-clés de la société civile et les partis politiques en sont exclus. Une ébauche de la nouvelle Constitution doit être remise lundi à M. Saïed avant d’être soumise dans un mois à la population sous la forme d’un simple vote oui/non. Le 1er juin, le président Saïed a révoqué par décret 57 juges en invoquant divers motifs dont « la corruption », « l’adultère » et entrave à des enquêtes, après avoir renforcé sa tutelle sur le système judiciaire. Cette décision, dénoncée par plusieurs ONG, dont Human Rights Watch et Amnesty International, comme une « attaque directe contre l’État de droit », a entraîné une grève des magistrats tunisiens, qui entrera lundi dans sa troisième semaine, pour protester contre la révocation de leurs confrères.


Des centaines de personnes ont manifesté dimanche à Tunis contre le projet de nouvelle Constitution qui doit être soumis à référendum en juillet et la révocation de 57 juges par le président Kaïs Saïed. « Le peuple veut l’indépendance de la justice » et « Constitution, liberté et dignité », ont scandé les manifestants descendus dans la rue à l’appel du...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut