Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Course contre la montre pour unir les députés sunnites

Plusieurs initiatives sont en cours pour fédérer ces élus à l’approche de la nomination d’un Premier ministre.

Course contre la montre pour unir les députés sunnites

Les députés Fouad Makhzoumi (à g.) et Achraf Rifi (à dr.), lors d’une rencontre en début de semaine à Tripoli pour étudier la formation d’un bloc parlementaire. Photo tirée de la page Twitter de M. Makhzoumi

Presque l’intégralité des 27 députés sunnites siégeant au Parlement sont des indépendants, et c’est là leur unique point commun. Car entre les députés partisans d’une rhétorique sévère vis-à-vis du Hezbollah et ceux acquis au tandem chiite, en...

Presque l’intégralité des 27 députés sunnites siégeant au Parlement sont des indépendants, et c’est là leur unique point commun. Car entre les députés partisans d’une rhétorique sévère vis-à-vis du Hezbollah et ceux acquis au tandem chiite, en...Race against time to unite Sunni MPs...

commentaires (5)

Depuis longtemps je le disais … mais bon dans le cas de Jumblatt c’est différent il n’a pas rejoint les moumana3iste … et les FL pensaient que sans SAAD les futuriste allaient se lever et résister mais ce ne fut pas le cas .. en plus de tous les député soi-disant de la contestation après avoir refusé la main tendu du hakim lui ont répondu … WE LEAD AND YOU FOLLOW hahaha comment peut on demander ca a un bloc qui fait 19 député pendant que vous en faite 13 c’est absurde et montre à quel point tout autant que vous êtes rêviez du pouvoir

Bery tus

14 h 09, le 17 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Depuis longtemps je le disais … mais bon dans le cas de Jumblatt c’est différent il n’a pas rejoint les moumana3iste … et les FL pensaient que sans SAAD les futuriste allaient se lever et résister mais ce ne fut pas le cas .. en plus de tous les député soi-disant de la contestation après avoir refusé la main tendu du hakim lui ont répondu … WE LEAD AND YOU FOLLOW hahaha comment peut on demander ca a un bloc qui fait 19 député pendant que vous en faite 13 c’est absurde et montre à quel point tout autant que vous êtes rêviez du pouvoir

    Bery tus

    14 h 09, le 17 juin 2022

  • Eh oui ! Cela se confirme. Les Haririens purs et durs ont rejoint, apres Joumblat, le camp de la moumana3a. Elections de Berry et de BouSaab a l'appui. Kellon ya3neh kellon w Bahia w Saad mennon....

    Michel Trad

    11 h 36, le 17 juin 2022

  • Aucune surprise. Les Harriri fils et Tante sont dans l'orbite iranienne depuis belle lurette. Ce qui a valu la ratonnade memorable a Saadounet . Je suis juste un peu surpris qu'on le laisse encore sevir dans le Golfe, meme a titre privé.

    Lebinlon

    11 h 05, le 17 juin 2022

  • et rebelote, saad hariri et ses hommes elus comptent de nouveau parmi les alliés du hezb. Merci au héros du jour qui a fait tete a MBS tout en ancrant le pays encore plus surement dans l'orbite iranienne.

    Gaby SIOUFI

    09 h 00, le 17 juin 2022

  • Donc les traîtres qui ont permis l’élection de Elias Bou Saab ne seraient autre que « beit el Hariri », la famille Hariri. Trahison ponctuelle ou bien trahison s’inscrivant dans une complicité globale avec le Hezbollah ? Le passé des Hariri ne fait pas de doute et fait pencher sans doute possible vers la deuxième option. La perte de la majorité du Hezb et de ses alliés assumés le 15 mai a eu au moins pour effet de révéler au grand jour ses alliés non assumés. Et ce n’est que le début. La révélation choc viendra sûrement lorsque les ex-haririens désigneront Mikati. On ne pourra plus dire que c’est Aoun et le Hezbollah qui ont détruit le Liban. On sera obligés de voir que c’est Aoun HARIRI et le Hezbollah qui l’ont détruit. Ou plus exactement: la thèse haririenne, l’antithèse aouniste (car Aoun a construit sa popularité essentiellement sur le rejet du haririsme chez les chrétiens alors que Hariri l’a construite essentiellement sur le clientélisme), et leur synthèse commune le « moumana3isme » du Hezbollah ou plus exactement le néo-safavidisme. Ce n’est autre que ce triptyque infernal qui gouverne le Liban depuis 1990 et qui existe déjà sous une certaine forme depuis les années 70 (c’est le néo-safavide Assad père qui fut le principal orchestrateur et bénéficiaire des affrontements entre chrétiens et palestiniens bien que les FL aient temporairement mis ce plan en échec en dirigeant leur résistance contre l’armée des Assad).

    Citoyen libanais

    07 h 38, le 17 juin 2022

Retour en haut