Rechercher
Rechercher

Société - Grand angle

Les derniers juifs du Liban, une vie dans le culte du secret

Sur le papier, rien n’a changé pour la communauté juive libanaise qui dispose des mêmes droits qu’il y a un siècle. En pratique pourtant, rien n’est comme avant : ceux qui sont restés en dépit de la guerre, du climat ambiant et de la crise ont tout perdu, ou presque, de ce qui faisait la vie d’antan. Quatrième épisode de notre série spéciale « Histoires juives libanaises ».

Les derniers juifs du Liban, une vie dans le culte du secret

Avec la disparition des lieux de culte, la communauté a perdu ce qui lui permettait d’exister en tant que groupe. Alors pour maintenir le minimum nécessaire, on se débrouille comme on peut. Et on fait preuve de créativité. Lors d’un décès, on fait appel à un Rabbin de l’étranger, depuis que le dernier a quitté le Liban en 1977. Photo DR

Dans un centre commercial de la capitale libanaise, Eve*, trois ans, ne tient pas en place. Elle grimpe d’un manège à l’autre, caracole entre les chevaux de bois. Elle est plus jeune que les autres enfants qui l’entourent. Plus téméraire aussi. De...

Dans un centre commercial de la capitale libanaise, Eve*, trois ans, ne tient pas en place. Elle grimpe d’un manège à l’autre, caracole entre les chevaux de bois. Elle est plus jeune que les autres enfants qui l’entourent. Plus téméraire aussi. De...The last Jews of Lebanon, a life shrouded in secrecy...

commentaires (19)

"Née à Beyrouth au milieu des années 1980 d’un père juif et d’une mère chrétienne, elle n’a jamais connu le Liban d’avant." Donc, elle n'est pas considérée juive puisque sa mère ne l'est pas! Les Juifs savent très bien à quoi s'en tenir avec les femmes...

Georges MELKI

10 h 54, le 20 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (19)

  • "Née à Beyrouth au milieu des années 1980 d’un père juif et d’une mère chrétienne, elle n’a jamais connu le Liban d’avant." Donc, elle n'est pas considérée juive puisque sa mère ne l'est pas! Les Juifs savent très bien à quoi s'en tenir avec les femmes...

    Georges MELKI

    10 h 54, le 20 juin 2022

  • Ironically it was the Hizballah and not the PLO that targeted and killed Lebanese Jews. During the war Christians, Moslems, Druzes, Leftwing/Rightwing, Palestinians protected the Jews. Once this community starts feeling safe again in Lebanon will become free once again.

    Semper Fidelis

    19 h 08, le 17 juin 2022

  • C'est triste et ridicule de se priver d'une partie de l'Histoire du Liban !

    Pandora

    09 h 03, le 17 juin 2022

  • Quelle tristesse et quel courage pour ceux qui sont restés. En espérant que jour la belle synagogue soit réouverte . L’histoire de cette communauté, c’est tout le drame de notre région, ruinée par ses divisions.

    Alexandre Choueiri

    06 h 17, le 17 juin 2022

  • Il serait intéressant de parler aussi de l'histoire des autres religions minoritaires au Liban, car le judaisme est une religion. Si ceux qui sont Juifs se sentent Israéliens plutôt que Libanais, le problème vient de leur part, car pour les Libanais l'arrivée d'Israél sur les terres palestiniennes , a causé des problèmes à toute la région, dont le Liban. Les Juifs qui se sentent vraiment Libanais ne devraient pas se sentir marginalisés.

    Hélène Somma

    00 h 18, le 17 juin 2022

  • J'aurais souhaité moins de misérabilisme pour cette communauté qui est un des beaux fils du tissu social au Liban; j'assume de ne pas en parler au passé.

    Je partage mon avis

    21 h 28, le 16 juin 2022

  • J’avais des amies juives au lycée américain et il n’y avait pas de différence entre les religions, c’était les années 50

    Eleni Caridopoulou

    18 h 15, le 16 juin 2022

  • Merci pour ces articles

    Eleni Caridopoulou

    18 h 02, le 16 juin 2022

  • Merci pour cette série d articles et tres nostalgique d un Liban qu’on n’a pas connu . Etre Libanais avant n importe quelle religion. Joumana

    Apple User

    17 h 49, le 16 juin 2022

  • Les libanais juifs font partie de notre riche histoire et ils devraient revenir vivre librement parce qu’ils sont mille fois plus dignes que certains autres vendus. Il était temps que vous publiez ces articles sans complexe. Il faudrait continuer de rédiger d’autres articles sur les autres minorités à présent tels que les syriaques par exemple ?

    Wow

    16 h 29, le 16 juin 2022

  • Merci pour cet article et les autres de la série. J'ai grandi au Liban sans jamias rien savoir sur cette communauté.

    Ata

    14 h 48, le 16 juin 2022

  • VOUS ( OLJ )AVEZ RÉSERVÉ PLUSIEURS ARTICLES A CETTE COMMUNAUTÉ QUI AU FAIT AVEC LEURS COUSINS EN PALESTINE OCCUPÉE EST LA CAUSE DE NOS MALHEURS DEPUIS 1948. AVEC VOTRE OUVERTURE D’ESPRIT ESPÉRONS QU’UN JOUR VOUS ( OLJ ) ALLEZ IMPRIMER AU MOINS 2 PARAGRAPHES SUR LES MALHEURS DE LA COMMUNAUTÉ PALESTINIENNE AU LIBAN - SANS PARTI PRIS – AUSSI MERCI DE PRÉCISER SUR LA TERRE ET LES MAISONS DE QUI CETTE COMMUNAUTÉ S'EST INSTALLÉE EN PALESTINE, À SUIVRE DANS VOTRE ENQUÊTE APPROFONDIE… MERCI

    aliosha

    13 h 34, le 16 juin 2022

  • Merci pour tous ces articles éclairants qui m'ont permis de comprendre mes origines et le contexte dans lequel vivaient mes grands parents.

    Carla Maroun Collet

    09 h 57, le 16 juin 2022

  • Très beau travail que de remettre en lumière cette communauté libanaise en déshérence. Pour la petite histoire, Samo Behar est sans doute de la même famille que Guy Béart, juif libanais également. Mais nul n’est prophète en son pays.

    Marionet

    08 h 41, le 16 juin 2022

  • Triste de réaliser combien le Liban, terre de refuge, perd petit à petit sa raison d'être le berceau de la liberté et de la culture dans la région. La guerre continue à nous coûter trop cher.

    Onaissi Antoine

    08 h 15, le 16 juin 2022

  • Tres belle serie d'articles. Bravo pour mettre un peu de lumiere sur cette condition deprimante, qui reflete en somme la degeneration d'un pays qui etait pour un long temps une terre d'acceuil... helas.

    Elie George Haddad

    06 h 59, le 16 juin 2022

  • merci pour ces articles tres interessants. j'espere qu'un jour les juifs libanais pourront rentrer vivre chez eux au LIban et recontribuer a la richesse de son histoire

    Otayek Nada

    06 h 42, le 16 juin 2022

  • Qu'est devenu notre Liban. Les juifs du Liban sont tout aussi Libanais que n'importe lequel d'entre nous. Je me rappelle d'amis de l'époque, au début de la guerre, dont une femme maintenant mariée et aux USA qui a même fait l'objet d'un bel article dans ce journal il y a quelques années. Depuis l'indépendance de notre pays, nous allons à grand pas vers le vide. Nous y sommes arrivés avec aucun brin d'humanité restant.

    Bachir Karim

    01 h 19, le 16 juin 2022

  • Bravo pour votre ouverture, malgré toutes les difficultés liées au contexte politique actuel.

    Demaret Paul

    01 h 09, le 16 juin 2022

Retour en haut