Rechercher
Rechercher

Auto - Stratégie

La « haute couture » selon Mercedes-Benz

Le constructeur allemand Mercedes-Benz a dévoilé jeudi dernier son ambition de renforcer son offre de voitures de luxe, n’hésitant pas à comparer ses produits à de la création « haute couture ». Le luxe, « qui est depuis toujours le cœur de notre marque, sera désormais au centre de notre stratégie », a expliqué le patron du fabricant, Ola Källenius.

L’offre premium et luxe (deux tiers de la gamme) va se voir attribuer 75 % des investissements, et la part des ventes du tiers supérieur Top-End Luxury doit progresser de 60 % d’ici à 2026, a détaillé le groupe. Ce segment comprend notamment les bolides Mercedes-AMG, les limousines EQS, la classe G et la classe S ainsi que « des éditions limitées » ou encore une offre d’intérieurs faits sur mesure. « On appelle ça de la haute voiture, comme tout le monde connaît la haute couture », a assuré Ola Källenius.

En outre, le constructeur se voit toujours passer au 100 % électrique d’ici à 2030, « là où les conditions du marché le permettent ». « Un modèle supplémentaire », dans la gamme intermédiaire Core Luxury, sera spécifiquement destiné au marché chinois. En Europe aussi, le groupe mise sur une « croissance des richesses et potentiellement plus de clients pour les offres premium et luxe ». En conséquence, l’entrée de gamme chez Mercedes – actuellement les classes A et B – sera « redéfinie » et « élevée » avec plus de technologies, et le nombre de modèles réduit de sept à quatre.

Enfin, le système Drive Pilot de Mercedes-Benz est commercialisé depuis la mi-mai en Allemagne, devançant ainsi Tesla sur le créneau compétitif de la conduite autonome dite de « niveau 3 ». Le système, qui autorise à lever les mains du volant et détourner son regard de la route dans certaines situations, est proposé aux acheteurs des deux modèles les plus chers de la marque, la Classe S et son pendant électrique EQS. Tel qu’il est vendu, Drive Pilot ne peut toutefois conduire le véhicule sans intervention humaine que dans certaines situations précises : en cas de fort trafic sur les autoroutes, avec une vitesse maximale de 60 km/h. Le dispositif prévoit que le conducteur puisse consulter des mails, naviguer sur internet ou regarder un film sur l’écran central de la voiture.

Source : AFP


Le constructeur allemand Mercedes-Benz a dévoilé jeudi dernier son ambition de renforcer son offre de voitures de luxe, n’hésitant pas à comparer ses produits à de la création « haute couture ». Le luxe, « qui est depuis toujours le cœur de notre marque, sera désormais au centre de notre stratégie », a expliqué le patron du fabricant, Ola Källenius.L’offre...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut