Rechercher
Rechercher

Société - Reportage

Quand Berry, Siniora et Gemayel s’invitent entre deux brushings

Immersion dans les salons de coiffures de Beyrouth à la veille des élections.

Quand Berry, Siniora et Gemayel s’invitent entre deux brushings

Dans la capitale comme ailleurs au Liban, les salons de coiffure comptent au rang des services de première nécessité, malgré la crise et même si la cadence s’est ralentie. À la veille du scrutin, les élections sont sur toutes les lèvres. Image d’illustration Bigstock

« Alors, qu’est-ce que vous allez faire dimanche ? » lance une cliente à Hassan, copropriétaire d’un salon de coiffure, quelque part à Ras Beyrouth. « Chez moi au village, on a le choix entre deux listes, celle de Berry et celle de...

« Alors, qu’est-ce que vous allez faire dimanche ? » lance une cliente à Hassan, copropriétaire d’un salon de coiffure, quelque part à Ras Beyrouth. « Chez moi au village, on a le choix entre deux listes, celle de Berry et celle de...

commentaires (4)

Un brin de nostalgie envers ma teta, un grand ecart pour SMB,

Zampano

19 h 53, le 14 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Un brin de nostalgie envers ma teta, un grand ecart pour SMB,

    Zampano

    19 h 53, le 14 mai 2022

  • cela fleure bon un brin de nostalgie ...

    Citoyen Lambda

    09 h 43, le 14 mai 2022

  • I absolutely love this article. Fellow citizens, go out on Sunday and vote for change so that we can start turning things around.

    Mireille Kang

    06 h 13, le 14 mai 2022

  • Doux, comme un certain Liban.

    Fadoul Paul

    02 h 08, le 14 mai 2022

Retour en haut