Rechercher
Rechercher

Santé

Brèves

Covid-19

Les États-Unis ont fourni 500 millions de doses au reste du monde

Antony Blinken, chef de la diplomatie américaine, a annoncé dans une déclaration transmise à l’AFP que les États-Unis ont fourni 500 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 au reste du monde depuis que celui-ci a vu le jour. L’objectif total de Washington est de distribuer 1,1 milliard de doses.

Le secrétaire d’État a ajouté que depuis le début de la pandémie, Washington avait apporté « près de vingt milliards de dollars en aides sanitaire, humanitaire, économique et au développement à plus de 120 pays ». « Nous avons aussi investi et soutenu le développement de capacités de fabrication des vaccins anti-Covid en Afrique et en Asie », a encore dit Antony Blinken. Il a cité des exemples de réussites et initiatives locales au Paraguay, en Zambie, au Malawi ou encore en Thaïlande avec l’aide des États-Unis. « Ce travail est crucial car la pandémie n’est pas terminée », a-t-il insisté.

Le président américain Joe Biden a assuré à plusieurs reprises que son pays serait « l’arsenal de vaccins du monde ».

Pharmaceutique

Valneva prévoit de livrer ses premiers vaccins en Europe

Dans un communiqué, le laboratoire franco-autrichien Valneva prévoit de livrer en Europe les premières doses de son vaccin contre le Covid-19 au deuxième trimestre 2022. Selon l’AFP, le vaccin inactivé et adjuvanté de Valneva contre le Covid, VLA200, est actuellement passé au crible par le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), qui a envoyé fin février au laboratoire quelques questions supplémentaires regardant son sérum.

« Valneva prévoit désormais de recevoir une recommandation positive du CHMP pour une autorisation conditionnelle de VLA2001 pour la primovaccination chez les adultes âgés de 18 à 55 ans en avril 2022 », s’est félicitée l’entreprise. Le laboratoire indique avoir signé un accord avec la Commission européenne « pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses » sur deux ans, dont 24,3 en 2022. Valneva a déjà reçu une autorisation pour l’utilisation d’urgence de son vaccin au royaume de Bahreïn. En revanche, le Royaume-Uni a résilié en septembre un contrat portant sur 100 millions de doses de ce candidat-vaccin.


Covid-19Les États-Unis ont fourni 500 millions de doses au reste du mondeAntony Blinken, chef de la diplomatie américaine, a annoncé dans une déclaration transmise à l’AFP que les États-Unis ont fourni 500 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 au reste du monde depuis que celui-ci a vu le jour. L’objectif total de Washington est de distribuer 1,1 milliard de doses.Le secrétaire...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut