Rechercher
Rechercher

Société - Éducation

Délocalisation du Collège Louise Wegmann de Bchémoun : un choc, mais aussi une nécessité

L’institution éducative francophone laïque est confrontée à une chute libre du nombre d’élèves dans son site de 30 000 mètres carrés.

Délocalisation du Collège Louise Wegmann de Bchémoun : un choc, mais aussi une nécessité

Le campus de Jouret el-Ballout, dit Joura. Photo Collège Louise Wegmann

La communauté éducative est sous le choc. L’un des établissements scolaires privés francophones les plus prestigieux du Liban, le Collège Louise Wegmann, suspend provisoirement les activités de son campus de Bchémoun dès la rentrée de septembre...
La communauté éducative est sous le choc. L’un des établissements scolaires privés francophones les plus prestigieux du Liban, le Collège Louise Wegmann, suspend provisoirement les activités de son campus de Bchémoun dès la rentrée de septembre...
commentaires (9)

CLW Badaro, n’a meme pas un Parking pour les Profs et les Parents qui viennent récupérer leurs enfants a la sortie de L’ecole C’etait deja Un Enfer pour rentrer chez soi a badaro Cela Va devenir INFERNAL Dans la ruelle De Badaro Rue du Musée

Rahal ferial / Henri Joseph Khoury

18 h 05, le 15 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • CLW Badaro, n’a meme pas un Parking pour les Profs et les Parents qui viennent récupérer leurs enfants a la sortie de L’ecole C’etait deja Un Enfer pour rentrer chez soi a badaro Cela Va devenir INFERNAL Dans la ruelle De Badaro Rue du Musée

    Rahal ferial / Henri Joseph Khoury

    18 h 05, le 15 mars 2022

  • Dans ce trou perdu de la nature, la culture face aux ignorants modernes cherche d 'autres cieux plus cléments .

    Antoine Sabbagha

    19 h 23, le 14 mars 2022

  • Le Hezbollah est entrain d’atteindre ses objectif pas pas. Après avoir détruit le secteur touristique avec ses guerres répétitives et ses attaques contre les pays du Golfe, après avoir laminé les institutions étatiques, détruit le secteur bancaire, voila maintenant le système éducatif qui se délétère et fond comme neige au soleil. Plus le peuple est ignorant et pauvre plus il est contrôlable. C'est le résultat d'une politique bien huilé qui consiste a tout faire pour changer l’identité et l'avenir du pays en poussant les souverainistes, en particuliers les chrétiens. a l’émigration ou l'exil, pour imposer sa wilayet el Fakih. Merci GB !

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    13 h 53, le 14 mars 2022

  • Lorsqu’on veut tuer un pays, on procède d’abord par détruire ce qu’il a de plus cher, à savoir sa culture et ses élites. Ils exécutent leur projet minutieusement sans être inquiétés pendant que les citoyens subissent les conséquences sans que les sanctions ne tombent ni qu’une aide de la part des dignitaires religieux de tout bord ne viennent à leurs secours alors qu’ils ont des réserves d’argent et on se demande pour quelle raison ils ne l’utilisent pas pour sauver le système éducatif, eux qui n’ont pas d’héritiers (en principe) et sont censés être charitables. Ils crient au désastre mais ne daignent pas débloquer leurs fortunes pour sauver le peuple de cette marche vers l’enfer. Il y a comme un hic.

    Sissi zayyat

    12 h 20, le 14 mars 2022

  • Réduire les effectifs est incontestablement la meilleure solution pour faire face à la crise qui touche tous les établissements scolaires sans exception. Les commentaires prétendant qu’une école reste “intouchable” et faisant des comparaisons absurdes n’ont pas leur place sous cet article. Personne n’est à l’abri de la crise, mais tout le monde a la capacité de s’adapter. Et c’est justement ce qu’a fait le Collège Louise Wegmann.

    Souaiby Nadyn

    11 h 16, le 14 mars 2022

  • Welcome back home. Habitant du Metn, je n'aurais JAMAIS envoyé mes enfants a Bchamoun ou je ne sais quel autre trou perdu.

    Lebinlon

    10 h 11, le 14 mars 2022

  • En réalité, les frais de scolarité du CLW ont toujours été trop chers. Pas étonnant que les élèves se barrent. Jamhour a choisi, très vite, de modérer les frais sans faire le moindre compromis sur le niveau pédagogique et ça marche.

    Marionet

    09 h 41, le 14 mars 2022

  • Seul jamhour est intouchable

    Robert Moumdjian

    03 h 38, le 14 mars 2022

  • Seul élément positif au milieu de cette nouvelle bouleversante : Le mot "Provisoire" ! L'espoir de voir le Collège rouvrir ses portes n'est donc pas mort !

    Chucri Abboud

    02 h 34, le 14 mars 2022

Retour en haut