Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Le Hezbollah annonce avoir envoyé un drone au-dessus du territoire israélien

L'aviation militaire israélienne a survolé à basse altitude Beyrouth, notamment la banlieue sud, suite à cette annonce. 

Le Hezbollah annonce avoir envoyé un drone au-dessus du territoire israélien

Des partisans du Hezbollah au cours de la cérémonie organisée le 4 janvier 2022 dans la banlieue sud de Beyrouth à l’occasion de la seconde commémoration de l’assassinat en Irak du général iranien Kassem Soleimani. Photo Houssam Chbaro

La tension est montée d'un cran, vendredi, entre le Hezbollah et Israël. Pour la deuxième fois en deux jours, un drone est entré en territoire israélien, vendredi, en provenance du Liban. En fin de journée, le Hezbollah a affirmé avoir lancé un drone baptisé "Hassane" vers le territoire israélien au cours de la matinée. Vendredi matin, l'armée israélienne avait indiqué avoir activé son système de défense anti-aérien et dépêché des avions de chasse suite à l'entrée d'un drone dans l'espace aérien de l'Etat hébreu en provenance du Liban. 

Peu après l'annonce du Hezbollah, l'aviation militaire israélienne a survolé à basse altitude la banlieue sud de Beyrouth, ainsi que le reste de la capitale, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Dans un communiqué publié en début de soirée, le parti chiite a précisé que le drone a survolé le nord d'Israël pendant 40 minutes dans le cadre d'une mission de reconnaissance sur une profondeur de 70 kilomètres, en dépit des tentatives réitérées de l'Etat hébreu d'abattre l'appareil. Il a également assuré que le drone n'avait pas été touché par l'artillerie israélienne et qu'il avait accompli sa mission.

Israël active son système anti-aérien
Vendredi matin, le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee, avait indiqué qu'"un drone ennemi de petite taille s'est infiltré depuis le territoire libanais jusqu'en Israël, où les sirènes d'alarme ont retenti dans la région de la Galilée, et des tirs de missiles d'interception du système Dôme de fer ont été enregistrés". "Des hélicoptères et des avions ont été dépêchés sur les lieux", a ajouté le responsable militaire israélien, affirmant que les détails sur cet incident "sont en cours d'examen". "Le signal avec l'engin a été perdu après quelques minutes", avait-il ajouté, évoquant "une situation entièrement normale sur le front intérieur".

Lire aussi

Comment le drone s’est retrouvé au cœur de la stratégie du Hezbollah

Dans le nord d'Israël, des habitants se sont précipités dans les abris après que les sirènes d'alarme ont retenti "en raison d'un drone qui a pénétré dans l'espace aérien israélien depuis le Liban", selon un communiqué de l'armée rapporté par l'AFP. "Des intercepteurs du Dôme de fer ont été lancés (...) et des avions de chasse (...) ont patrouillé la zone", ajoute le texte en référence au système de défense anti-aérien. "Quelques minutes plus tard, le contact radar a été perdu avec le drone", poursuit-il, laissant entendre que l'appareil n'a pas été intercepté.

Dans un discours prononcé mercredi, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait indiqué que son parti a commencé "depuis longtemps à produire des drones" localement, soulignant que la formation chiite n'avait pas besoin d'en importer de son allié iranien. Il avait également fait savoir que le Hezbollah était désormais capable de convertir ses missiles en ogives de précision, et qu'il faisait cela "depuis des années déjà".

En janvier dernier, des sources de sécurité israéliennes avaient déclaré à l'AFP que la capture récente d'un drone du Hezbollah avait permis à l'armée d'accéder pour la première fois à des données montrant la manière dont le parti chiite libanais opérait ces engins volants. L'armée israélienne dispose d'un centre de commandement aérien regroupant une vingtaine d'officiers près de la frontière avec le Liban, afin de surveiller notamment les drones du Hezbollah, formation proche de l'Iran, ennemi juré de l’État hébreu. En 2006, la dernière grande confrontation entre Israël et le Hezbollah avait fait plus de 1.200 morts côté libanais, en majorité des civils, et 160 côté israélien, en majorité des militaires.


La tension est montée d'un cran, vendredi, entre le Hezbollah et Israël. Pour la deuxième fois en deux jours, un drone est entré en territoire israélien, vendredi, en provenance du Liban. En fin de journée, le Hezbollah a affirmé avoir lancé un drone baptisé "Hassane" vers le territoire israélien au cours de la matinée. Vendredi matin, l'armée israélienne avait indiqué avoir...

commentaires (18)

A quand un Hezbolland et qu'ils nous foutent la paix? Un gang de malfaiteurs qui prend pour prétexte de combattre l'ennemi sioniste, et qui tiennent en otage les Libanais avec leurs armes. Sinon, des armes pour tous, la seule alternative pour se faire entendre.

Roborm

09 h 01, le 20 février 2022

Tous les commentaires

Commentaires (18)

  • A quand un Hezbolland et qu'ils nous foutent la paix? Un gang de malfaiteurs qui prend pour prétexte de combattre l'ennemi sioniste, et qui tiennent en otage les Libanais avec leurs armes. Sinon, des armes pour tous, la seule alternative pour se faire entendre.

    Roborm

    09 h 01, le 20 février 2022

  • HB a envoyé deux drones et en a récupéré un sur deux avec comme bonus un survol de vrais avions militaires qui ont rasé son QG sans aucune réaction de sa part. Il compte sur Aoun pour défendre ses incursions et ses provocations en dénonçant une réaction normal d’un pays qui se sent menacé par son acte de provocation tout en se cachant encore plus profondément sous terre pour éviter d’être touché des fois que ces survols ne soient une attaque réelle et pas virtuelle. Tous les avions en questions sont rentrés sains et saufs. Quel prouesse dites moi pour ce parti de résistance fantoche.

    Sissi zayyat

    17 h 57, le 19 février 2022

  • Des idiots dégénérés !

    Wow

    13 h 00, le 19 février 2022

  • pourvu que ce coup ci, notre khamenai local sache- a priori- les risques qu;il prend.. meme s'il escompte une autre victoire divine contre les israeliens.

    Gaby SIOUFI

    10 h 33, le 19 février 2022

  • Ouuuuuu! Un drone Fabriqué par le HA, au-dessus d'Israël. Est-ce qu'il est à Hélice attaché à un élastique ? Ou bien un petit drone acheté à 100 $ sur le site d'Ali Baba ? OMG le Hezbollah sont des Zéros euh Héros ! Je disais 22 ans que l'enturbanné parle de détruire Israël. Dernièrement, il a déclaré, ce n'est qu'une question de temps, 43 ans jusqu'à présent ! Ne pas oublier le Hezbollah ne provoque jamais les Israéliens! Non, ce sont des pauvres victimes... Snif, Snif, Snif!

    Marwan Takchi

    21 h 06, le 18 février 2022

  • Vaines fanfaronnades d'ecolier qui ne visent a impressionner que ses ouailles.

    Michel Trad

    20 h 51, le 18 février 2022

  • À égalité avec les israéliens, il les survole, comme eux depuis longtemps le survolent. C'est logique.

    Esber

    20 h 13, le 18 février 2022

  • "… un drone qui a pénétré dans l'espace aérien israélien depuis le Liban …" - Pardon, le drone a pénétré depuis le Liran, dont les frontières ne sont pas encore définitives, mais il s’agit grosso modo d’une partie du sud, une partie du nord de la Beqaa, et accessoirement du palais de Baabda (pour quelques mois encore). A ne pas confondre avec le Liban, merci…

    Gros Gnon

    19 h 42, le 18 février 2022

  • RAISON DONNEE PAR LE HEZBOLLAH SPECIALEMENT AU FMI ET A TOUT INVESTISSEUR DE NE PAS AIDER FINANCIEREMENT LE LIBAN CAR LA SECURITE PAR LE RESPECT DE LA 1701 Y FAIT DEFAUT. VOILA QUI PAR SES ACTES A DETRUIT LE PAYS AVEC LA COUVERTURE DE SON PARAVENT CHRETIEN CPL, CAPORAL ET BACILLE,

    LA LIBRE EXPRESSION.

    18 h 24, le 18 février 2022

  • J’espère qu’il n’y aura rien de semblable à la guerre de 2006.

    Sami Farhat

    18 h 20, le 18 février 2022

  • Le Hezbollah joue avec le feu….

    Eleni Caridopoulou

    16 h 37, le 18 février 2022

  • Le peuple libanais pris en otage par le Hezbollah ! Dans quel autre pays existe-t-il une formation politico-militaire qui kidnappe une grande majorité de la population ?

    Jacques Dupé

    15 h 20, le 18 février 2022

  • C’est un peu exagéré, de la part des israéliens dont l’aviation militaire viole quotidiennement l’espace libanais, de pousser des cris d’orfraie dès qu’un jouet de chez hobbyking traverse la frontière dans l’autre sens…

    Gros Gnon

    15 h 15, le 18 février 2022

  • Resistance de merde iranienne ! Vivement une paix prochaine avec notre voisin du sud car il me tarde de visiter les lieux saints et arpenter la Galilée . La fermeture de nos frontières n’est pas naturelle car nous avons bien plus de choses en commun que le restant des autres pays environnants. Les chiites barbus doivent se re-libaniser ou sinon dégager en Iran avec leurs tchadors noirs.

    Wow

    14 h 29, le 18 février 2022

  • Ca arrange les deux seuls ennemis du Liban (Israel et le Hezb)

    Jack Gardner

    13 h 54, le 18 février 2022

  • JE NE CROIS PAS UN SEUL MOT

    Gebran Eid

    13 h 28, le 18 février 2022

  • TENTATIVE DE FAIRE ECHOUER LES POURPARLERS SUR LES FRONTIERES MARITIMES TOUT EN DECLARANT QU,IL RESPECTERAIT CE QUE DECIDERAIT L,ETAT (?) ET D,ATTIRER DES REACTIONS MILITAIRES SUR LE PAYS. C,EST LA MALEDICTION DIABOLIQUE QUI FRAPPE LE LIBAN.

    LA LIBRE EXPRESSION.

    13 h 08, le 18 février 2022

  • A l'heure où le malheureux citoyen Libanais est occupé à survivre en assurant le minimum vital pain eau médicaments la résistance deploie ses richesses

    Martin Saint Leon Nicole

    12 h 44, le 18 février 2022

Retour en haut