Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Comment le drone s’est retrouvé au cœur de la stratégie du Hezbollah

Bon marché, facile d’usage, l’engin est privilégié par le parti chiite dans sa lutte contre Israël.

Comment le drone s’est retrouvé au cœur  de la stratégie du Hezbollah

Conférence de presse, jeudi 19 septembre 2019 à Yarzé, au cours de laquelle l’ancien ministre de la Défense Elias Bou Saab avait exposé les résultats de l’examen des restes des drones israéliens, qui avaient survolé la banlieue sud fin août, et l’enquête menée par l’armée sur cette affaire. Photo Rene Mawad

Plus de 2 000. C’est le nombre de drones dont disposerait actuellement le Hezbollah, à en croire une étude publiée en décembre dernier par le centre de recherche israélien Alma, qui s’intéresse aux incidents sécuritaires à la frontière nord de...

Plus de 2 000. C’est le nombre de drones dont disposerait actuellement le Hezbollah, à en croire une étude publiée en décembre dernier par le centre de recherche israélien Alma, qui s’intéresse aux incidents sécuritaires à la frontière nord de...

commentaires (8)

DES JOUETS POUR LES ISRAELIENS.

L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

20 h 39, le 18 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • DES JOUETS POUR LES ISRAELIENS.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    20 h 39, le 18 janvier 2022

  • Des terroristes….

    Eleni Caridopoulou

    18 h 48, le 18 janvier 2022

  • Alors, pourquoi ne pas supposer qu’il y avait un drone au dessus du port, le 4 août? Quand je pense comment le président logé à Baabda accepte et défend sans rechigner ce schéma terroriste, difficile de ne pas évoquer une mise à mort du Liban.

    Wow

    13 h 28, le 18 janvier 2022

  • On se souvient du film pris par un drone, au dessus de la région du Saint Georges, fièrement exhibé au lendemain de l' assassinat de Rafic Hariri... On peut mieux comprendre aujourd' hui, avec le recul , la fourberie de ses producteurs...

    LeRougeEtLeNoir

    10 h 20, le 18 janvier 2022

  • Je suis curieux de savoir si l’OLJ est lu à Baabda et donc que pense le Président du Prestige de l’Etat lorsqu’il il lit un tel article? Le Hezbollah bafoue et s’essuie les pieds avec tout ce qui s’appelle État Libanais dans toutes ses strates.

    Liberté de penser et d’écrire

    10 h 14, le 18 janvier 2022

  • Construire un "drone" n’est pas plus compliqué que construire un avion télécommandé… la "technologie" résidant dans la motorisation (on peut faire pas mal de choses avec un moteur de mobylette), dans l’électronique nécéssaire à le guider en radio-commandé ou en autonome par GPS (tout ça se trouve facilement en vente libre en Chine), mais surtout à transmettre les données à la base. Si on n’a pas la chance d’avoir un satellite en orbite, on est limité par la ligne de vue (l’horizon). Et puis ça serait bien de le rendre indétectable, mais ça c’est plus compliqué …

    Gros Gnon

    09 h 38, le 18 janvier 2022

  • Quand on lit cet article, on se demande pourquoi le Hezbollah s'offusque quand quand il est qualifié de "terroriste" par la communauté internationale...! -Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 29, le 18 janvier 2022

  • Je relève une phrase curieuse: " La résistance a utilisé cette technologie dans tous les fronts où elle s’est engagée". Je ne comprends pas très bien. La "résistance" n'a été engagée que sur un seul front: le Sud-Liban, lors de l'occupation israélienne. Quand celle-ci a pris fin, la "résistance" , automatiquement cessé d'exister. Ce que l'on trouve sur tous les fronts du P-O, n'est qu'une milice au service des intérêts iraniens.

    Yves Prevost

    08 h 20, le 18 janvier 2022

Retour en haut