Rechercher
Rechercher

Économie - Crise au Liban

La livre libanaise bat un record de dépréciation sur le marché parallèle

Après avoir dépassé le seuil des 27.000 LL, la monnaie locale s'échangeait en soirée à environ 26.850 LL contre le billet vert, selon la plateforme électronique lirarate.org.

La livre libanaise bat un record de dépréciation sur le marché parallèle

Un homme tenant une liasse de livres libanaises. Photo d'archives Joseph Eid/AFP

La livre libanaise, qui a fait un plongeon inédit vendredi dernier, a une nouvelle fois battu lundi en fin de journée un triste record de dépréciation, le dollar s'échangeant à à 27.000 LL sur le marché parallèle, alors que son taux officiel demeure fixé à 1.507,5 livres.

Selon la plateforme électronique lirarate.org, le dollar s'achetait à 27.000 LL à 17h30 et se vendait à 26.950 LL. Mais ce taux est retombé en fin de journée, se stabilisant autour de 26.850 LL.

Après l'annonce faite jeudi dernier par la Banque du Liban d'une forte hausse de la valeur des dépôts en dollars soumis aux restrictions bancaires et plus connus sous l'appellation de "lollars" ou "dollars libanais", de 3.900 à 8.000 LL, la monnaie locale avait atteint un record de dépréciation vendredi, s'échangeant à 26.000 LL. 

Selon certains experts, la décision de la BDL risque d'aggraver la situation économique du pays. La banque centrale "continue de prendre des mesures unilatérales et palliatives. On ne fait que répéter la même chose," a déclaré à l'AFP l'analyste Henri Chaoul en référence à la multiplication des taux de change. L'analyste Mike Azar a estimé de son côté que cette mesure "entraînerait davantage de pertes pour la banque centrale et, par définition, plus de dévaluation de la livre libanaise et plus d'inflation". 

Depuis le début de la crise socio-économique dans le pays, la livre libanaise a déjà perdu plus de 90% de sa valeur sur le marché. Les dépôts en banque des épargnants en devises étrangères sont bloqués depuis le début de la profonde crise économique et financière qui frappe le Liban depuis deux ans.

La livre libanaise, qui a fait un plongeon inédit vendredi dernier, a une nouvelle fois battu lundi en fin de journée un triste record de dépréciation, le dollar s'échangeant à à 27.000 LL sur le marché parallèle, alors que son taux officiel demeure fixé à 1.507,5 livres.Selon la plateforme électronique lirarate.org, le dollar s'achetait à 27.000 LL à 17h30 et se vendait à...

commentaires (1)

Chute en enfer pour un pays sans responsables .

Antoine Sabbagha

19 h 17, le 13 décembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Chute en enfer pour un pays sans responsables .

    Antoine Sabbagha

    19 h 17, le 13 décembre 2021

Retour en haut