Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Sit-in devant une école de Tripoli contre un enseignant accusé de harcèlement

Sit-in devant une école de Tripoli contre un enseignant accusé de harcèlement

Sit-in devant une école de Tripoli, au Liban-Nord. Photo fournie par notre correspondant Michel Hallak

Des dizaines d'étudiants de l'école publique Georges Sarraf de Tripoli (Liban-Nord) ont manifesté, lundi matin, devant leur établissement, pour réclamer que de sévères mesures soient prises à l'encontre d'un enseignant accusé de harcèlement et de comportements déplacés vis-à-vis de nombreuses élèves, rapporte notre correspondant Michel Hallak.

Les jeunes manifestants ont tenté d'entrer de force dans les bureaux de la direction, et demandé une enquête sur les accusations contre l'enseignant, ainsi que son expulsion de l'école. Ils ont également exigé une enquête sur la direction elle-même pour son refus de réagir à plusieurs plaintes déposées contre le professeur concerné. 

Cette affaire a éclaté au cours du week-end avec la publication sur les réseaux sociaux du témoignage incriminant d'une élève, qui accuse l'enseignant de harcèlement, à la suite de quoi de nombreuses autres jeunes filles ont pris la parole pour témoigner contre ce professeur et contre l'absence de réaction de l'école. 



Des dizaines d'étudiants de l'école publique Georges Sarraf de Tripoli (Liban-Nord) ont manifesté, lundi matin, devant leur établissement, pour réclamer que de sévères mesures soient prises à l'encontre d'un enseignant accusé de harcèlement et de comportements déplacés vis-à-vis de nombreuses élèves, rapporte notre correspondant Michel Hallak.Les jeunes manifestants ont tenté...