Rechercher
Rechercher

Sport - Football

Qualifications pour le Mondial 2023 féminin : les Anglaises écrasent la Lettonie... 20 à 0 !

En Italie, la Juventus Turin, visée par une enquête judiciaire pour des transferts douteux, assure l’essentiel sportivement (2-0) contre la lanterne rouge Salernitana.

Qualifications pour le Mondial 2023 féminin : les Anglaises écrasent la Lettonie... 20 à 0 !

En infligeant une défaite monumentale à la Lettonie (20-0) en qualifications pour la Coupe du monde 2023 féminine de football, les Lionnes anglaises ont pulvérisé leur précédent record, une victoire (13-0) contre la Hongrie en 2005. Molly Darlington/Reuters

L’équipe d’Angleterre féminine de football a infligé une défaite monumentale à la Lettonie en s’imposant (20-0) lors d’un match de qualifications au Mondial 2023 féminin. Quatre joueuses ont inscrit un triplé, dont l’attaquante de Manchester City Ellen White qui est devenue au passage la meilleure buteuse de l’histoire de la sélection anglaise (48 buts). Sa coéquipière en club Lauren Hemp s’est également illustrée avec un quadruplé. Au total, dix joueuses ont marqué au moins un but. Ce résultat pulvérise le précédent record des Lionnes, une victoire (13-0) contre la Hongrie en 2005. Les Anglaises enregistrent ainsi leur sixième victoire en autant de matches de qualifications, les six premières rencontres sous la direction de leur nouvelle sélectionneuse Sarina Wiegman. Depuis le début des éliminatoires, elles ont marqué 53 buts et n’en ont concédé aucun. Elles devancent l’Autriche et l’Irlande du Nord de 5 points, alors qu’il reste quatre matches à jouer.

Par ailleurs, en Italie, la Juventus, en retard au classement (7e) et visée par une enquête judiciaire pour des transferts douteux, a évité d’aggraver sa situation en assurant l’essentiel contre la lanterne rouge, la Salernitana (2-0), lors de la 15e journée intercalée de Serie A. Paulo Dybala a montré la voie d’une belle frappe du gauche et Alvaro Morata a mis les Bianconeri à l’abri d’une astucieuse déviation, quatre minutes après son entrée à la place de Moïse Kean. Le second but de l’Espagnol a chassé les doutes apparus en seconde période en raison d’une domination stérile et d’une grosse frayeur sur un tir de Luca Ranieri, latéral de la Salernitana, sur le poteau turinois. Cette victoire sans paillettes, ponctuée d’un penalty manqué par Dybala dans le temps additionnel, suffit au bonheur de la Juve, qui recolle à la Fiorentina (6e) à un point de la Roma (5e). Elle permet aux joueurs de Massimiliano Allegri de repartir du bon pied après la gifle contre Chelsea (défaite 4-0) en Ligue des champions et le revers à domicile contre l’Atalanta Bergame (1-0) samedi dernier en championnat. Elle permet surtout à la Vieille Dame d’éviter d’ajouter une crise sportive à la forte tension née de l’ouverture d’une enquête sur des transferts récents qui auraient pu donner lieu à la publication de faux montants dans les bilans du club. En fin de semaine dernière, la police a perquisitionné ses bureaux, et plusieurs dirigeants sont dans le collimateur de la justice, dont le président Andrea Agnelli. La Salernitana, qui était encore privée de Franck Ribéry, toujours gêné par un genou, reste bonne dernière.

Et si la Juve peine encore, l’Atalanta a déroulé contre Venise (4-0) grâce à un triplé de Mario Pasalic. Le leader Naples, que la Dea ira défier samedi, n’est plus qu’à quatre points (mais avec un match à Sassuolo hier soir). À la Fiorentina, l’attention se cristallise sur le Serbe Dusan Vlahovic, toujours davantage meilleur canonnier de Serie A après son 12e but contre la Sampdoria (3-1), devant Ciro Immobile (10 buts). L’intérêt que suscite le jeune Serbe (21 ans), en Italie comme ailleurs en Europe, va encore grandir encore après cette tête smashée qui a mis la Viola en tête dans un match où la Sampdoria avait ouvert le score. La Roma jouait hier soir à Bologne (9e) pour tenter de reprendre de la marge sur la Juve et la Fiorentina. Avec un effectif amoindri par le Covid-19 : après les cas de Bryan Cristante et Gonzalo Villar, le jeune espoir ghanéen Felix Afena-Gyan a aussi été testé positif.

La Bundesliga à huis clos ?

Le Covid-19, précisément, frappe également en Allemagne. La Bundesliga sera-t-elle ainsi le premier grand championnat européen à retrouver le huis clos total ?

La menace plane, alors que le RB Leipzig a déjà joué samedi dernier sans spectateurs et que le Bayern Munich va à son tour devoir fermer son stade au public. « On doit partir du principe que la Bundesliga va continuer sans spectateurs. C’est une décision juste », a lâché mardi Michael Kretschmer, le président de l’exécutif du Land de Saxe. Le Land de Bade-Wurtemberg (Fribourg et Stuttgart en Bundesliga) s’est également prononcé en faveur de la fermeture des stades aux fans.

Les dirigeants des États régionaux et du gouvernement fédéral allemand, qui ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur ce point lors d’une réunion mardi, devraient finalement rendre leur décision aujourd’hui. Et si certains veulent visiblement encore essayer de sauver ce qui peut l’être en limitant et contrôlant les entrées dans les stades, les plus radicaux se sont déjà exprimés. « Le football a une importante fonction d’exemplarité », a rappelé le populaire chef du gouvernement régional bavarois Markus Söder. « Il y a différentes approches (...), mais si nous ne prenons pas la décision (de bannir les spectateurs) au niveau fédéral, la Bavière le fera seule », a-t-il mis en garde mardi, annonçant de facto le retour du huis clos au Bayern Munich, sans toutefois fixer de date. « Si on ferme les marchés de Noël, il n’est pas cohérent d’envoyer 15 000 ou 18 000 personnes au football », a encore plaidé M. Söder.

En Allemagne, chaque région est autonome pour décider des mesures anticoronavirus, et certains clubs peuvent jouer dans un stade plein ou partiellement plein alors que d’autres jouent à huis clos. Si ces mesures visent toutes les manifestations populaires de masse, c’est évidemment le football, qui draine des foules immenses chaque semaine, qui est dans le viseur. Samedi, Dortmund, 2e du championnat, reçoit le Bayern, leader, dans un Klassiker qui fait saliver l’Allemagne du football. Aucune décision officielle n’a encore été annoncée, mais il y a fort à parier que le redoutable Signal Iduna Park sonnera creux... s’il n’est pas carrément vide.

Source : AFP


L’équipe d’Angleterre féminine de football a infligé une défaite monumentale à la Lettonie en s’imposant (20-0) lors d’un match de qualifications au Mondial 2023 féminin. Quatre joueuses ont inscrit un triplé, dont l’attaquante de Manchester City Ellen White qui est devenue au passage la meilleure buteuse de l’histoire de la sélection anglaise (48 buts). Sa coéquipière en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut