Rechercher
Rechercher

Économie - nomination

Le Libanais Nassib G. Ziadé nommé au tribunal administratif du FMI

Ce binational chilien et libanais est « un grand spécialiste de l’arbitrage international », selon un proche.

Le Libanais Nassib G. Ziadé nommé au tribunal administratif du FMI

Nassib G. Ziadé, lors d’une discussion sur la corruption et l’arbitrage international à Miami en 2017. Photo D.R.

Alors que le Liban a repris cet automne les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) pour une assistance financière cruciale compte tenu de la gravité de la crise que traverse le pays depuis deux ans, un Libanais vient d’être nommé à la présidence du tribunal administratif de l’institution. Appelé à prendre ses nouvelles fonctions le 1er janvier prochain, Nassib G. Ziadé est « un grand spécialiste de l’arbitrage international », selon un proche, et fait déjà partie de ce tribunal où il exerce depuis 2019 en tant que juge.

Lire aussi

Négociations FMI/Liban : où en est-on vraiment ?

Ce binational chilien et libanais est également PDG de la Chambre de Bahreïn pour le règlement des différends depuis 2013. Fort de ses compétences et de son expérience en jurisprudence internationale, Nassib G. Ziadé est régulièrement invité en tant que professeur dans diverses facultés, dont celles de droit de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth et de Dubaï, dont il est membre du Comité exécutif. Quadrilingue, il est auteur d’articles et d’ouvrages consacrés au droit international et à celui de l’arbitrage. Il a notamment fondé la revue BCDR International Arbitration dont il est le rédacteur en chef.

Entre autres fonctions, Nassib G. Ziadé a exercé celles de directeur du Centre d’arbitrage international de Dubaï entre 2011 et 2013, de secrétaire général adjoint du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements de 2007 à 2011 et de secrétaire général par intérim de 2008 à 2009 au sein de cette même institution. De 1997 à 2007, il était le secrétaire exécutif du tribunal administratif de la Banque mondiale. Enfin, selon divers sites web relatant sa biographie, Nassib G. Ziadé a participé aux règlements de plusieurs institutions d’arbitrage internationales en matière d’investissement, de construction et de commerce. 


Alors que le Liban a repris cet automne les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) pour une assistance financière cruciale compte tenu de la gravité de la crise que traverse le pays depuis deux ans, un Libanais vient d’être nommé à la présidence du tribunal administratif de l’institution. Appelé à prendre ses nouvelles fonctions le 1er janvier prochain, Nassib G....

commentaires (1)

A voir la qualite minable de la majorite de nos elus, on se dit que c’est vraiment dommage que des personnes de ce niveau ne siegent pas au Parlement libanais. A croire que seuls des corrompus et des voleurs ont des chances de reussir aux elections !

Goraieb Nada

07 h 12, le 01 décembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • A voir la qualite minable de la majorite de nos elus, on se dit que c’est vraiment dommage que des personnes de ce niveau ne siegent pas au Parlement libanais. A croire que seuls des corrompus et des voleurs ont des chances de reussir aux elections !

    Goraieb Nada

    07 h 12, le 01 décembre 2021

Retour en haut