Rechercher
Rechercher

Société - Médias

« Ici Beyrouth », un nouveau site francophone dans le paysage médiatique

« Ici Beyrouth », un nouveau site francophone dans le paysage médiatique

Un nouveau site francophone a vu le jour cette semaine au Liban, nommé Ici Beyrouth. Lancé le 22 novembre, pour l’anniversaire de l’indépendance, il a été fondé notamment par deux anciens de L’Orient-Le Jour, Michel Touma et Michel Hajji Georgiou, qui en sont actuellement les directeurs de rédaction. Son PDG est Marc Saïkali, ancien directeur de la chaîne d’information France 24.

« Il s’agit d’un nouveau type de média, qui combine site internet, audiovisuel (web TV) et presse écrite traditionnelle », explique Michel Touma, ancien rédacteur en chef de L’Orient-Le Jour. « Et si le site est francophone, c’est que nous le sommes tous, naturellement, mais il va se diversifier au niveau langues », annonce-t-il. Pour ce qui est de sa ligne éditoriale, il précise que « la crise existentielle par laquelle passe le Liban rend nécessaire la création d’un média qui pose, selon nous, les causes de la crise de manière très tranchée ».

Le site compte actuellement près de 25 journalistes, dont certains à plein-temps et d’autres pigistes. Il se présente comme un site d’informations généraliste, diffusé sur plusieurs supports.

Michel Touma reconnaît que l’entreprise ne manque pas de risque, dans un pays en crise où nombre de médias ont fermé leurs portes ces dernières années, le Daily Star étant le dernier en date. Mais selon lui, le jeu en vaut la chandelle. Le PDG, Marc Saïkali, estime, pour sa part, essentiel de relever ce défi dans un pays qui passe par des circonstances aussi dramatiques. « J’ai passé toute ma carrière en France, je n’ai jamais travaillé au Liban, explique-t-il. J’ai adoré diriger France 24. Mais aujourd’hui, il s’agit d’un nouveau défi à relever à travers ce site au Liban. » Il affirme se battre autant pour le Liban, que pour la francophonie et pour l’information. « Le français, c’est plus qu’une langue, c’est une façon de réfléchir de manière critique. À ce titre, j’aimerais préciser qu’Ici Beyrouth ne doit pas être vu comme un concurrent à L’Orient-Le Jour, les deux médias peuvent être complémentaires », poursuit-il.

En ce qui concerne le financement du site, Michel Touma répond que « celui-ci provient d’un groupe d’hommes d’affaires résidents et expatriés, qui partagent les mêmes convictions, la même lecture politique, la même vision du Liban, d’une société de diversité et de libertés publiques ». Il souligne qu’a également été mis en place un système permettant à des particuliers de faire des dons et qu’un système d’abonnements devrait suivre ultérieurement. Il précise, ainsi que Marc Saïkali, qu’un « conseil stratégique », formé d’une trentaine de personnalités, a été créé en vue de conférer au financement et au fonctionnement du site davantage de transparence. Il découle de ce conseil trois comités, un pour l’analyse et l’orientation, un comité éthique, académique et culturel et un comité de développement et de prospective.


Un nouveau site francophone a vu le jour cette semaine au Liban, nommé Ici Beyrouth. Lancé le 22 novembre, pour l’anniversaire de l’indépendance, il a été fondé notamment par deux anciens de L’Orient-Le Jour, Michel Touma et Michel Hajji Georgiou, qui en sont actuellement les directeurs de rédaction. Son PDG est Marc Saïkali, ancien directeur de la chaîne d’information France...

commentaires (9)

DOMMAGE OLJ. VOUS AVEZ PERDU LE JEU. JE VOUS METS EN GARDE DEPUIS PLUS D,UN AN. CETTE CENSURE SI CONTINUEE VA APPORTER VOTRE FIN. LES ABONNES EN ONT MARRE ET L,ONT EXPRIME, PEUT-ETRE PAS AUSSI FORT QUE MOI, DANS LEURS PROTESTATIONS REPETEES.

CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

15 h 52, le 26 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • DOMMAGE OLJ. VOUS AVEZ PERDU LE JEU. JE VOUS METS EN GARDE DEPUIS PLUS D,UN AN. CETTE CENSURE SI CONTINUEE VA APPORTER VOTRE FIN. LES ABONNES EN ONT MARRE ET L,ONT EXPRIME, PEUT-ETRE PAS AUSSI FORT QUE MOI, DANS LEURS PROTESTATIONS REPETEES.

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    15 h 52, le 26 novembre 2021

  • DOMMAGE POUR L,OLJ QUI VA PERDRE D,AUTRES SUPPORTS CAR IL HESITE A SE LANCER DANS LA CRITIQUE LIBRE CONTRE L,ETAT MAFIEUX ET SE CONTENTE D,ARTICLES D,ANALYSES PERSONNELS LE PLUS SOUVENT ISSUS DES VUES REVEUSES ET PARFOIS DE DESINFORMATION COMME LES DECRYPTAGES D,UNE CERTAINE MADAME AUX VUES ENTOUREES D,OEILLERES. - OLJ NE CENSUREZ PLUS AUCUNE LIBRE EXPRESSION DE VOS ABONNES. LE PAYS EST DANS UNE SITUATION TRAGIQUE ET SEULE LA LIBRE EXPRESSION PEUT AGITER DANS LE BON SENS LES CHOSES.

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    15 h 45, le 26 novembre 2021

  • Ici Liban ?

    Alibi Natus

    12 h 09, le 26 novembre 2021

  • Quelle bonne nouvelle! Voilà enfin une alternative aux journaux qui recrutent des journalistes colorés et vendus par soucis d’équilibre et qui se permettent de censurer les commentaires des lecteurs en permettant ainsi la propagation des slogans fallacieux et des idées farfelues parce que tributaires de certains partis. Je suis plus que soulagée d’apprendre que des gens comme tous ces journalistes ont pris la décision de contrer ces journaux vendus en rassemblant les grosses pointures de l’information pour enfin informer correctement les citoyens qui sont assoiffés de liberté et de patriotisme. La réputation de ces journalistes cités n’est plus à faire et leur capital de patriotisme et de dignité est débordant. Alors bon vent Messieurs Dames et que le succès et la paix soient avec vous. Amen.

    Sissi zayyat

    11 h 29, le 26 novembre 2021

  • Bonne initiative. Nous avons besoin d'une plateforme francophone "sur le web". Car on a tendance à oublier que par exemple, la diaspora la plus importante et la plus influente en Europe est en France et donc Francophone.

    PPZZ58

    14 h 14, le 25 novembre 2021

  • Félicitations et bonne chance. Demeurez libres et dites clairement et honnêtement la vérité aussi difficile soit elle. Plus de langue de bois, dénoncez les voleurs et les violeurs de la patrie. Nous serons nombreux à vous soutenir moralement et financièrement dans ce cas

    Censuré par l’OLJ

    09 h 11, le 25 novembre 2021

  • A Trois mousquetaires , deux Michel de poids et Marc aux commandes la garantie d’excellence est là .! Antoine Messara , Hanin Guaddar , Rasha El Ameer et beaucoup d’autres sont de piliers de qualité Par contre attention aux copinages Reste

    Noha Baz

    09 h 08, le 25 novembre 2021

  • Bravo bravo et tous nos encouragements et nos félicitations pour une entreprise aussi intéressante que vivante... on va vous suivre sans faute de l'étranger aussi.

    MIRAPRA

    01 h 23, le 25 novembre 2021

  • Bravo

    Ramy Paul Kiwan

    01 h 08, le 25 novembre 2021

Retour en haut