Rechercher
Rechercher

Santé

Brève

Brève

La rougeole est l’un des virus humains les plus contagieux au monde, mais il est presque totalement évitable grce à la vaccination. Photo d’illustration Bigstock

Rapport

Selon l’OMS, les avancées en matière de lutte contre la rougeole sont menacées

Alors que le nombre de cas de rougeole signalés a chuté par rapport aux années précédentes, les avancées en vue de l’élimination de la rougeole continuent de piétiner et le risque de flambées épidémiques s’accroît, d’après un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis. En 2020, plus de 22 millions de nourrissons n’ont pas reçu leur première dose de vaccin contre la rougeole, soit trois millions de plus qu’en 2019 ; cela représente la plus forte augmentation en deux décennies et crée des conditions favorables à l’apparition de flambées dangereuses.

Par rapport à l’année précédente, les cas de rougeole signalés ont chuté de plus de 80 % en 2020. Cela étant, la surveillance de la rougeole s’est également détériorée, les laboratoires ayant reçu le nombre d’échantillons à tester le plus faible en plus de dix ans. Lorsque le suivi, les tests et le signalement de la rougeole sont insuffisants, cela compromet la capacité des pays à prévenir les flambées de cette maladie hautement infectieuse. Des épidémies de rougeole importantes se sont déclarées dans 26 pays et ont causé 84 % des cas signalés en 2020.

Le nombre moins élevé de cas de rougeole signalés en 2020 ne doit pas occulter le risque croissant que fait peser la rougeole sur les enfants du monde entier.

Outre l’aggravation des lacunes immunitaires dans le monde, 24 campagnes de vaccination contre la rougeole dans 23 pays prévues à l’origine pour 2020 ont été retardées en raison de la pandémie de Covid-19, laissant plus de 93 millions de personnes à la merci de la maladie.

« Si le nombre de cas de rougeole signalés a chuté en 2020, les données factuelles laissent entendre qu’il s’agit probablement d’un moment de calme avant la tempête, car le risque de flambée épidémique continue de croître dans le monde entier », a expliqué Dr Kate O’Brien, directrice du département vaccination, vaccins et produits biologiques de l’OMS. « Il est essentiel que les pays vaccinent au plus vite contre la Covid-19, mais il faut pour cela de nouvelles ressources pour ne pas sacrifier des programmes de vaccination cruciaux. La vaccination systématique doit être protégée et renforcée ; dans le cas contraire, nous risquons de remplacer une maladie mortelle par une autre. »

La rougeole est l’un des virus humains les plus contagieux au monde, mais il est presque totalement évitable grâce à la vaccination.


RapportSelon l’OMS, les avancées en matière de lutte contre la rougeole sont menacées Alors que le nombre de cas de rougeole signalés a chuté par rapport aux années précédentes, les avancées en vue de l’élimination de la rougeole continuent de piétiner et le risque de flambées épidémiques s’accroît, d’après un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut