Rechercher
Rechercher

Sport - Tennis / Masters ATP

Zverev-Djokovic en demi-finales, le top 3 mondial au rendez-vous...

Zverev-Djokovic en demi-finales, le top 3 mondial au rendez-vous...

Novak Djokovic posant avec le trophée de n° 1 au classement du circuit ATP, qui lui a été remis à l’issue de la phase de groupes des Masters. Guglielmo Mangiapane/Reuters

« Les trois meilleurs mondiaux sont au rendez-vous » : Alexander Zverev, n° 3 mondial, savourait hier matin sa qualification pour les demi-finales des Masters ATP à Turin, où il rejoint le n° 1 mondial Novak Dokovic, son prochain adversaire, et Daniil Medvedev (n° 2 mondial). Alexander Zverev a nettement dominé (6-2, 6-4) en 63 minutes Hubert Hurkacz (n° 9 mondial), qui découvrait ce tournoi de fin d’année entre les huit meilleurs joueurs de la saison. Le quatrième billet pour le dernier carré devait être distribué hier dans la nuit au vainqueur du duel entre Andrey Rublev (n° 5 mondial) et Casper Ruud (n° 8 mondial) dans le groupe Vert.

Zverev-Djokovic : cette affiche a ponctué la saison, puisque les deux hommes se retrouveront aujourd’hui pour la cinquième fois de l’année après l’ATP Cup (victoire de Djokovic en poules), l’Open d’Australie (victoire de Djokovic en quarts de finale), les Jeux olympiques (victoire de Zverev en demi-finales) et l’US Open (victoire de Djokovic en demi-finales). Elle sera également la revanche de la finale des Masters 2018 remportée par Zverev. « Nous nous sommes rencontrés dans tous les grands tournois sur dur cette année et les matchs ont été à chaque fois accrochés, ce sera certainement pareil ici », a estimé Zverev, qui préférait souligner son bilan du jour plutôt que de se projeter sur la suite. « J’ai gagné en deux sets secs, je suis qualifié et j’en suis heureux », a-t-il scandé.

Effectivement, il a survolé la première manche en se détachant (4-0) en seulement 10 minutes, durant lesquelles le vainqueur du Masters 1000 de Miami n’est parvenu à remporter que deux points. Hurkacz a un peu repris pied et remporté ses deux mises en jeu suivantes, mais il est resté néanmoins sans solution. Il a un peu mieux tenu le choc dans la seconde manche grâce à son service (6 aces sur ses deux premiers jeux de service). Mais Zverev a breaké pour mener (5-4) et conclure sur sa première balle de match, sans avoir concédé la moindre balle de break de toute la partie et avec au compteur 22 coups gagnants dont 11 aces au total. « Contre Djokovic, les points seront beaucoup plus longs, nous allons beaucoup plus courir, beaucoup plus souffrir », a-t-il prédit, lui dont le bilan face à Djokovic est à ce jour de 7 défaites pour 3 victoires (2 défaites pour 1 victoire aux Masters ATP).

À Turin, la tâche devrait être d’autant plus compliquée pour Zverev que son prochain adversaire, qui n’a plus remporté de Masters ATP depuis 2015, vise un 6e sacre pour égaler le record de Roger Federer. Et qu’il reste sur un titre au Masters 1000 de Paris, et qu’il s’est montré impérial pour s’adjuger la première place du groupe Vert et ainsi se hisser pour la 10e fois dans le dernier carré de cette compétition. Zverev, lui, termine 2e du groupe Rouge, derrière Medvedev qui l’a difficilement battu (6-3, 6-7, 7-6), et jouera sa troisième demi-finale dans ce tournoi des Maîtres. En 2018, il avait éliminé à ce stade Federer avant de battre Djokovic pour le titre. En 2019, il avait échoué face à Dominic Thiem.

Le dernier match du groupe Rouge, sans enjeu, a été remporté par Medvedev aux dépens de Jannik Sinner (11e mondial), suppléant depuis mardi de Matteo Berrettini (7e mondial) qui est blessé. Medvedev s’est imposé (6-0, 6-7 (5/7), 7-6 (10/8)) au terme d’un match décousu qui a duré beaucoup plus longtemps que ce qu’il espérait, notamment au vu de la première manche.

Source : AFP


« Les trois meilleurs mondiaux sont au rendez-vous » : Alexander Zverev, n° 3 mondial, savourait hier matin sa qualification pour les demi-finales des Masters ATP à Turin, où il rejoint le n° 1 mondial Novak Dokovic, son prochain adversaire, et Daniil Medvedev (n° 2 mondial). Alexander Zverev a nettement dominé (6-2, 6-4) en 63 minutes Hubert Hurkacz (n° 9 mondial), qui...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut