Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

Les talibans appellent le Congrès américain à dégeler les avoirs afghans

Les talibans appellent le Congrès américain à dégeler les avoirs afghans

Un combattant taliban en Afghanistan, le 15 novembre 2021. Photo Javed TANVEER / AFP

Les talibans ont appelé mercredi le Congrès américain à libérer les avoirs afghans gelés depuis leur prise du pouvoir en août, avertissant que les difficultés économiques en Afghanistan pourraient entraîner de graves problèmes à l'étranger.

Dans une lettre ouverte, le ministre des Affaires étrangères taliban Amir Khan Muttaqi a déclaré que le plus grand défi auquel l'Afghanistan était confronté est l'insécurité financière. "Les racines de cette préoccupation remontent au gel des avoirs de notre peuple par le gouvernement américain", a-t-il affirmé. Washington a gelé près de 9,5 milliards de dollars (8 milliards d'euros) de la Banque centrale afghane L'économie qui dépendait de l'aide internationale s'est effondrée, avec des fonctionnaires qui n'ont pas été payés depuis des mois et le trésor public incapable de payer les importations.

Des pays ont promis des centaines de millions de dollars d'aide, mais hésitent à engager des fonds tant que les talibans n'ont pas mis en place un gouvernement plus ouvert et donné des garanties pour le respect des droits des femmes et des minorités. "Je vous présente nos salutations et souhaite vous faire part de quelques réflexions sur nos relations bilatérales", a écrit le ministre, notant que l'année 2021 marque le centième anniversaire de la reconnaissance par Washington de la souveraineté afghane. Pratiquant l'euphémisme, il a ajouté : "À l'instar des autres pays du monde, nos relations bilatérales ont connu des hauts et des bas."

Amir Khan Muttaqi a estimé que l'Afghanistan bénéficiait d'un gouvernement stable pour la première fois depuis plus de 40 ans - une période de guerres qui a commencé avec l'invasion de l'Union soviétique en 1979 et s'est terminée avec le retrait des dernières troupes américaines le 31 août. "Des mesures concrètes ont été prises en faveur de la bonne gouvernance, de la sécurité et de la transparence", a écrit M. Muttaqi. Il a aussi prévenu que la situation économique du pays pourrait déclencher un exode massif. "Si la situation actuelle perdure, le gouvernement et le peuple afghans seront confrontés à des problèmes et deviendront une cause de migration massive dans la région et dans le monde, ce qui créera d'autres problèmes humanitaires et économiques", a-t-il déclaré. Selon lui, "cela constituera le pire souvenir dans la mémoire des Afghans aux mains de l'Amérique". "Nous espérons que les membres du Congrès américain réfléchiront de manière approfondie à cet égard", a-t-il ajouté. "Je demande (...) pour que les portes des relations futures soient ouvertes, que les actifs de la Banque centrale d'Afghanistan soient dégelés et que les sanctions sur nos banques soient levées."


Les talibans ont appelé mercredi le Congrès américain à libérer les avoirs afghans gelés depuis leur prise du pouvoir en août, avertissant que les difficultés économiques en Afghanistan pourraient entraîner de graves problèmes à l'étranger.Dans une lettre ouverte, le ministre des Affaires étrangères taliban Amir Khan Muttaqi a déclaré que le plus grand défi auquel l'Afghanistan...