Rechercher
Rechercher

Économie - Entreprises

IM Ventures lance un fonds de soutien aux PME libanaises

IM Ventures lance un fonds de soutien aux PME libanaises

IM Ventures lance un nouveau mécanisme pour venir en aide aux petites et moyennes entreprises du secteur industriel libanais. Photo DR

À la suite de son programme de soutien aux start-up libanaises Save Our Startups (SOS), le fonds d’investissement IM Ventures a lancé un nouveau mécanisme pour venir en aide, cette fois, aux petites et moyennes entreprises (PME) du secteur industriel et leur permettre d’accéder à de nouveaux marchés.

Ce mécanisme est le second mis en place dans le cadre de l’Initiative d’investissement au Liban (LII), un programme de 38 millions de dollars financé par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAid), dont la responsabilité revient à IM Ventures. L’objectif de ce programme lancé en 2020 est de soutenir les entrepreneurs libanais et de mobiliser des capitaux d’investissement sur une période de 5 ans.

Pour le fonds SOS, 12 millions de dollars de participation au capital ont été investis au sein de 11 start-up. Ce montant a été fourni à moitié par le programme LII et à moitié par 5 fonds d’investissement. S’agissant du fonds dédié aux PME, IM Ventures compte rassembler cette fois entre 12 et 18 millions de dollars pour soutenir une quinzaine de PME : 6 millions via l’enveloppe fournie par USAid et 6 à 12 millions auprès d’investisseurs privés.

« Ces fonds serviront à octroyer aux entreprises sélectionnées des prêts en financement mezzanine, avec une période de grâce comprise entre 2 et 5 ans », explique Nicolas Rouhana, directeur général d’IM Ventures. « Concrètement, (le financement mezzanine, ou dette mezzanine) est un mélange de dettes à taux d’intérêt fixe et à taux d’intérêt variable sur les revenus. En plus de cela, nous envisageons aussi de fournir aux entreprises sélectionnées des formations, de l’assistance technique et du mentorat », continue-t-il.

Pour se qualifier, les PME doivent appartenir aux industries agroalimentaire, chimique (parfums, produits cosmétiques et pharmaceutiques), papetière et textile, et répondre à plusieurs critères, dont notamment le fait de réaliser un chiffre d’affaires annuel supérieur à 500 000 dollars et d’exporter vers l’étranger au moins 30 % de leur production.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’à fin décembre de cette année, à la suite de quoi une présélection aura lieu pour finalement choisir, courant janvier, la douzaine d’entreprises qui bénéficieront de ce mécanisme. S’agissant de l’octroi des crédits, IM Ventures estime que cette étape devrait se dérouler fin février ou début mars, en fonction de la signature des différents contrats.

Les PME intéressées peuvent consulter et s’inscrire sur ce lien : http://im-fndng.com/programs/sme-fund


À la suite de son programme de soutien aux start-up libanaises Save Our Startups (SOS), le fonds d’investissement IM Ventures a lancé un nouveau mécanisme pour venir en aide, cette fois, aux petites et moyennes entreprises (PME) du secteur industriel et leur permettre d’accéder à de nouveaux marchés. Ce mécanisme est le second mis en place dans le cadre de l’Initiative...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut