Rechercher
Rechercher

Politique - Crise diplomatique

Le Koweït va durcir l'octroi de visas aux Libanais

"Il y a une décision orale d'être plus stricts dans l'octroi de visas touristiques ou commerciaux aux Libanais", indique une source sécuritaire. 

Le Koweït va durcir l'octroi de visas aux Libanais

Les drapeaux du Koweït et du Liban. Photos YASSER AL-ZAYYAT et JOSEPH EID / AFP

Les autorités koweïtiennes vont durcir les conditions d'obtention de visas pour les Libanais, dans un contexte de crise diplomatique entre Beyrouth et plusieurs pays arabes du Golfe, a indiqué mercredi à l'AFP une source de sécurité dans l'émirat.

Comme l'Arabie saoudite, le Koweït a rappelé son ambassadeur au Liban à la suite de propos du ministre de l'Information libanais critiquant l'intervention militaire de Riyad dans la guerre au Yémen. Le Koweït, où vivent quelque 50.000 Libanais, a également demandé au chargé d'affaires libanais, plus haut diplomate dans l'émirat, de partir.

"Il y a une décision orale d'être plus stricts dans l'octroi de visas touristiques ou commerciaux aux Libanais", a indiqué cette source qui a requis l'anonymat. Elle a cependant souligné qu'il n'y avait pas encore de décision officielle à ce sujet et que le Koweït n'avait pas interrompu la délivrance de visas aux Libanais.

Les détenteurs d'un titre de séjour "pas concernés"
Plus tôt dans la journée, le quotidien koweïtien al-Qabas, qui citait "des sources de sécurité informées" mais anonymes, avait évoqué une "suspension jusqu'à nouvel ordre l'octroi de visas aux Libanais", une décision entrant dans le cadre de la crise diplomatique entre les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et le Liban. Tous les types de visas seraient suspendus pour les ressortissants libanais, selon ce journal.  "Les Libanais résidents au Koweït et détenteurs d'un titre de séjour ne sont pas concernés par cette décision et peuvent revenir au Koweït", ont affirmé ces sources à al-Qabas. Elles expliquent que la suspension des visas inclut les motifs de visites en tous genres, qu'il s'agisse de visites familiales, touristiques, commerciales ou encore gouvernementales. Les regroupements familiaux et les visas de travail seraient également suspendus, selon ces sources.

Le décryptage de Scarlett HADDAD

Visite de Zaki : Riyad attend un geste de Beyrouth

Contactée par L'Orient-Le Jour mercredi matin, Samana Travel, une agence de voyage, a indiqué n'avoir pas été notifiée à ce stade d'une telle suspension de visas de la part du Koweït.

Des centaines de milliers de Libanais travaillent dans les pays du Conseil de coopération du Golfe - Arabie saoudite, Emirats, Qatar, Bahreïn, Koweït et Oman - et craignent les répercussions de la crise diplomatique.

Un émissaire de la Ligue arabe s'est rendu à Beyrouth lundi pour tenter une médiation, et plaidé pour la démission du ministre de l'Information George Cordahi, afin d'amorcer un règlement de la crise. Le ministre, soutenu par le Hezbollah, refuse de démissionner. L'affaire prend l'allure d'un bras de fer au sujet du Hezbollah, poids lourd de la politique libanaise, qui est armé et financé par l'Iran chiite, grand rival régional de l'Arabie saoudite sunnite. Le chef de la diplomatie saoudienne, Fayçal ben Farhan, avait déclaré que "le problème allait bien au-delà des simples commentaires d'un ministre" et dénoncé "l'hégémonie du Hezbollah sur le Liban".

Mercredi, les ambassadeurs libanais à Riyad et à Bahreïn ont exprimé, lors d'un entretien avec le Premier ministre Nagib Mikati, "leur crainte de voir cette crise s'aggraver et se répercuter sur les intérêts des Libanais dans le Golfe", selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

La décision du Koweït intervient alors que mardi, al-Qabas rapportait que les autorités koweïtiennes avaient arrêté huit Koweïtiens accusés de financer le Hezbollah au Liban, et pourraient arrêter d’autres personnes impliquées dans cette affaire. Parmi les huit Koweïtiens, figure le frère d’un ancien député, précise le journal, selon lequel cette cellule a "transféré des sommes énormes d’argent au Hezbollah au Liban". Le journal koweïtien al-Siyassa avait rapporté que cette "cellule du Hezbollah" a été démantelée jeudi dernier, après que le ministère de l’Intérieur a été informé "par un pays frère du Golfe" de son existence et des transferts d’argent au Hezbollah. Les chiites constituent une importante communauté au Koweït. 

En 2015, les autorités koweïtiennes avaient démantelé une cellule qu'elles avaient accusée de collusion avec l'Iran et le Hezbollah. Elles avaient affirmé que le parti pro-iranien avait entraîné ses membres, ce que ce dernier avait démenti.


Les autorités koweïtiennes vont durcir les conditions d'obtention de visas pour les Libanais, dans un contexte de crise diplomatique entre Beyrouth et plusieurs pays arabes du Golfe, a indiqué mercredi à l'AFP une source de sécurité dans l'émirat.Comme l'Arabie saoudite, le Koweït a rappelé son ambassadeur au Liban à la suite de propos du ministre de l'Information libanais critiquant...

commentaires (6)

Pour réveiller le libanais de sa torpeur. ils n'ont pas tort. Pas d'electricité, pas de médocs, pas d'eau, pas de fuel et ....Les libanais s'entretuent encore pour tel ou tel autre zaim. Les arabes cherchent à pousser les libanais à se détacher et SE REVOLTER contre le hezbollah. Notamment les chiites. Déjà HARIRI, le mou, jouait leur jeu (et on le comprend, il a, sans doute, peur de finir comme son père), les Aounistes bien que la base soit anti hezbollah actuellement, leurs leaders sont prisonniers de leur alliance avec les islamistes chiites..Bref... Un électro choc pour qu'un jour? le libanais se réveille.

radiosatellite.online

17 h 48, le 10 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Pour réveiller le libanais de sa torpeur. ils n'ont pas tort. Pas d'electricité, pas de médocs, pas d'eau, pas de fuel et ....Les libanais s'entretuent encore pour tel ou tel autre zaim. Les arabes cherchent à pousser les libanais à se détacher et SE REVOLTER contre le hezbollah. Notamment les chiites. Déjà HARIRI, le mou, jouait leur jeu (et on le comprend, il a, sans doute, peur de finir comme son père), les Aounistes bien que la base soit anti hezbollah actuellement, leurs leaders sont prisonniers de leur alliance avec les islamistes chiites..Bref... Un électro choc pour qu'un jour? le libanais se réveille.

    radiosatellite.online

    17 h 48, le 10 novembre 2021

  • On ne punit pas une nation pour prendre sa revanche de quelques imbéciles.

    Esber

    16 h 23, le 10 novembre 2021

  • N’existe t il donc un moyen pour déboulonner ce ministre de l’information, qui même pour ses déclarations à l’emporte pièce a certainement du utiliser un prompteur, on ne compte plus les conséquences dues à ses déclarations . Par ailleurs qu’attendent donc le président et le premier ministre pour réclamer publiquement la démission de ce triste individu et dire que l’autre illuminé le numéro deux du Hezbollah, Naïm Kassem, a appelé l’Arabie saoudite à s’excuser…

    C…

    14 h 54, le 10 novembre 2021

  • Et pendant ce temps-là, ils s’acoquinent à nouveau avec le boucher Assad, c’est beau. Mais le Liban a la classe politique la plus bête et la plus mafieuse au monde, dehors tous !

    TrucMuche

    14 h 37, le 10 novembre 2021

  • PLUS D,AUTRES LIBANAIS POUR TRAVAILLER AUX EMIRATS ET EN ARABIE. LA DECISION KOWEITIENNE SERA SUIVIE SUREMENT PAR LES AUTRES PAYS ARABES DU GOLFE QUE H.N. ET SES DEUX COMPLICES ET LIEUTENANTS CHRETIENS S,ACHARNENT A ATTAQUER, AVEC L,ENFANT GATE DE SON GRAND PERE PERCHE SOUS LES CEDRES DE EHDEN. TOUS CES TYPES, DES IGNARES ET DES VAURIENS, FONT DU MAL ENORME AU COMMUN DES CITOYENS DE CE PAYS BPAR LEURS BETISES ET CONNERIES. DEGAGEZ TOUS CES MONSTRES ET TOUS CES INUTILES HERITIERS QUI OSENT REVER DE DEVENIR CHEF D,ETAT PAR DESSUS LE MARCHE.

    PRET A SOUTENIR L,OLJ S,IL ARRETE LA CENSURE.

    13 h 35, le 10 novembre 2021

  • Voilà une sanction sérieuse! Bien que nous ayons toujours entretenu des rapports bien cordiaux avec le Kuwait et qu’on ne doit pas en principe laisser tomber un ami en détresse, en temps de tempête,, je soutiens vivement leur décision et espère que d’autres suivront le pas puisque c’est le seul moyen d’extirper le parasite pour enfin l’isoler et le réduire à une poussière.

    Wow

    12 h 50, le 10 novembre 2021

Retour en haut