Rechercher
Rechercher

Culture - Entretien

« L’“Agenda culturel”, c’est 54 000 événements relayés et 30 000 articles publiés »

Pour célébrer ses 27 ans au service de l’art et la culture au Liban, l’« Agenda culturel » organise un événement à Beit Beirut aujourd’hui jeudi, à 17h30, comprenant une vente aux enchères de 90 œuvres offertes par des artistes au profit du magazine. Avec une invitée pas comme les autres, la pomme libanaise. Myriam Nasr Shuman, directrice de la publication, répond aux questions de « L’Orient-Le Jour ».

« L’“Agenda culturel”, c’est 54 000 événements relayés et 30 000 articles publiés »

L’équipe de l’« Agenda culturel » entourant sa directrice Myriam Nasr Shuman. Photo DR

Nous aurions voulu vous souhaiter un joyeux anniversaire dans des circonstances plus... joyeuses. Un quart de siècle et deux ans… Que voyez-vous dans le rétroviseur ?

Pour être concrète, je vois 54 000 événements relayés et 30 000 articles publiés. Je vois aussi un pan de l’histoire du pays, une sortie de guerre où la vie culturelle a repris, une reconstruction d’un tissu culturel solide, un épanouissement en expositions, festivals, concerts, Salons du livre français, arabe, etc. jusqu’à parfois un trop-plein, puis la série des désastres. Mais la vie culturelle a déjà repris, les émotions s’entrelacent, les notes de musique résonnent, les couleurs se fondent et les mots s’écrivent !

L’existence de l’« Agenda culturel » est-elle en péril ?

Non. Tant qu’il y aura des artistes, des danseurs, des écrivains, des chanteurs, des acteurs et des rêveurs, il y aura des événements culturels. Et comme la créativité de nos artistes, qu’ils soient au Liban ou à l’étranger, ne s’essouffle pas, bien au contraire, il continuera à y avoir des événements. Et donc nous serons là pour les annoncer !

Au niveau financier, nous travaillons à diversifier nos projets afin de pouvoir tenir la route.

L’événement que vous organisez aujourd’hui jeudi est placé sous le signe de la solidarité… Combien estimez-vous récolter grâce à la vente aux enchères ?

Au niveau de la solidarité, je pense que nous avons déjà récolté énormément bien avant l’événement en lui-même ! En effet, nous avons lancé un appel aux artistes pour nous soutenir. La demande n’avait pas fini d’être formulée que les réponses positives fusaient, nous laissant frémissants d’émotion et de gratitude. Nous avons ainsi réuni 90 œuvres. Il en est de même pour tous les amis, partenaires, fournisseurs qui tous se sont joints à nous, bénévolement, pour assurer le succès de cet événement.

Lire aussi

Face à la crise, l’« Agenda culturel » lance un appel aux dons

Aujourd’hui aura donc lieu la vente live qui se tiendra à Beit Beirut. Ceux qui voudraient y participer à partir de l’étranger peuvent s’adresser à ArtScoops aux numéros suivants : +9613429800 et +9613127069.

Nous espérons que ce sera un succès grâce au soutien de personnes ayant à cœur de soutenir non seulement notre publication, mais aussi une certaine idée d’un Liban multiculturel, multilingue, ouvert et aimant la vie !

Qu’en est-il de la pomme ?

La pomme libanaise est l’un des trésors de notre terre. Un fruit que notre terre nous offre chaque année. Un fruit qui a été mentionné par les poètes Abû Nuwâs (VIIIe siècle) et Mutanabbî (Xe siècle), mais aussi, dans la lointaine Espagne, par ibn Khafâja (XIe siècle).

Nous avons décidé de dédier notre événement à la pomme libanaise, en hommage à notre terre et à ses fruits, signe de notre attachement indéfectible à notre terroir, message que notre nation est millénaire et que rien ni personne ne la rayera de la carte.

Vos projections pour l’avenir ?

Développer l’information culturelle vers les pays du Moyen-Orient, et puis plus tard vers d’autres continents et créer ainsi plus de liens entre les artistes, les cultures, les lecteurs et apporter ne serait-ce qu’une toute petite pierre à l’édifice de la convivialité et de l’ouverture à d’autres cultures.


Nous aurions voulu vous souhaiter un joyeux anniversaire dans des circonstances plus... joyeuses. Un quart de siècle et deux ans… Que voyez-vous dans le rétroviseur ? Pour être concrète, je vois 54 000 événements relayés et 30 000 articles publiés. Je vois aussi un pan de l’histoire du pays, une sortie de guerre où la vie culturelle a repris, une reconstruction d’un...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut