Rechercher
Rechercher

Société - Liban

L'acteur Pierre Jamajian est décédé

Ses fans se souviendront de lui à travers le personnage de "Pierrot" qu'il incarnait dans la série "Al-Mouaallima wal Oustaz", qui était diffusée durant les années 80.

L'acteur Pierre Jamajian est décédé

L'acteur libanais Pierre Jamajian. Photo ANI

L'acteur libanais Pierre Jamajian, vétéran du petit écran, est décédé à l'âge de 72 ans, a annoncé jeudi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Les causes de son décès n'ont pas été pas précisées. Mais selon la chaîne LBCI, l'artiste avait été hospitalisé après avoir été victime d'un malaise.

Pïerre Jamajian a joué dans de nombreuses séries télévisées depuis des décennies, dernièrement le feuilleton "Al-Hayba", ou encore "Nos Yom", "Hikayat Amal", "Maleh ya Baher", "Badal Aan Dayeh", "Laabit Mot" ou encore "Kalam Aala Warak". Les fans de Pierre Jamajian se souviendront de lui à travers le personnage de "Pierrot" qu'il incarnait dans la série "Al-Mouaallima wal Oustaz", qui était diffusée durant les années 80.

L'acteur a également joué dans des films au cinéma, notamment "Al-Mohtaref wal Achbah", "Fadous wa Fatat al-Autostop", "24 Saat Hobb", "Vitamine", "Al-Sayida al-Thaniya", "Ahlan Bikom fi Loubnan", ou encore "Kezbe Bayda".


L'acteur libanais Pierre Jamajian, vétéran du petit écran, est décédé à l'âge de 72 ans, a annoncé jeudi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Les causes de son décès n'ont pas été pas précisées. Mais selon la chaîne LBCI, l'artiste avait été hospitalisé après avoir été victime d'un malaise.Pïerre Jamajian a joué dans de nombreuses séries télévisées...
commentaires (2)

Et surtout ses rôles dans les pièces mythiques de Ziad Rahbani !

Le Tigre

18 h 57, le 21 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Et surtout ses rôles dans les pièces mythiques de Ziad Rahbani !

    Le Tigre

    18 h 57, le 21 octobre 2021

  • Un malaise qui emporte, dans un pays otage de toutes les fatalités , et à n'en plus finir. Repose en paix, Pierre, là où rien ne gêne.

    Esber

    15 h 50, le 21 octobre 2021

Retour en haut