Rechercher
Rechercher

Monde - Union européenne

Le Premier ministre polonais accuse l’opposition de mentir au sujet d’un « Polexit »

La Pologne n’a aucune envie de quitter l’Union européenne, a assuré hier le Premier ministre Mateusz Morawiecki, accusant l’opposition de répandre ce qu’il a qualifié de mensonges quant à un éventuel « Polexit ». La Cour constitutionnelle polonaise a jugé jeudi que certains articles de traités de l’Union européenne étaient contraires à la Constitution du pays, contestant par là même un pan crucial de l’intégration au bloc communautaire et alimentant les rumeurs quant à une éventuelle sortie de l’Union. « Notre chère opposition essaie d’insinuer que nous voulons affaiblir l’Union en quittant l’UE », a déclaré Mateusz Morawiecki à Budapest lors d’un sommet du groupe de Visegrad, organisation intergouvernementale réunissant la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie. « Ce n’est évidemment pas une simple fausse information, c’est quelque chose de pire : c’est un mensonge qui vise à affaiblir l’Union », a-t-il ajouté. Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche dans les rues de centaines de villes polonaises pour manifester leur soutien à l’Union européenne. Lors du rassemblement organisé à Varsovie, Donald Tusk, ancien président du Conseil européen et désormais chef de file de la Plateforme civique, a averti que les dirigeants du parti au pouvoir Droit et Justice (PiS) mettaient en danger l’avenir de la Pologne au sein de l’Union. Selon le PiS, l’Union européenne aurait commis un abus de pouvoir en tentant d’empêcher certaines réformes judiciaires dans le pays, réformes qui, selon Bruxelles, portent atteinte à l’indépendance des tribunaux.


La Pologne n’a aucune envie de quitter l’Union européenne, a assuré hier le Premier ministre Mateusz Morawiecki, accusant l’opposition de répandre ce qu’il a qualifié de mensonges quant à un éventuel « Polexit ». La Cour constitutionnelle polonaise a jugé jeudi que certains articles de traités de l’Union européenne étaient contraires à la Constitution du pays,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut