Rechercher
Rechercher

Monde - Technologie

L’UE veut imposer un chargeur unique pour smartphones, au grand dam d’Apple

Finis les chargeurs incompatibles encombrant les tiroirs ? La Commission européenne veut imposer un chargeur universel pour téléphones mobiles et autres appareils électroniques, au nom des droits des consommateurs et de l’environnement, un projet qui suscite l’opposition du géant américain Apple. La réglementation proposée hier par l’exécutif européen, qui devra être approuvée par les eurodéputés et les États membres, vise à harmoniser les ports de chargement pour les smartphones, tablettes, appareils photo, casques audio, enceintes et consoles de jeu portatives... et pourrait menacer les câbles de connexion des iPhones du groupe californien. Ce projet avait été lancé dès 2009 par la Commission et a fait l’objet en janvier 2020 d’une résolution du Parlement européen, mais il s’est jusqu’à présent heurté aux vives réticences de l’industrie, bien que le nombre de types de chargeurs existants se soit fortement réduit au fil des ans. D’une trentaine en 2009, ils sont passés à trois : le connecteur Micro USB qui a longtemps équipé la majorité des téléphones, l’USB-C, une connexion plus récente, et le Lightning utilisé par Apple. L’UE veut désormais imposer le port USB-C à l’ensemble des appareils électroniques, ce qui permettrait d’utiliser indifféremment n’importe quel chargeur, tandis que l’harmonisation des technologies de charge rapide garantira la même rapidité de chargement. Apple, qui fait valoir que sa technologie Lightning équipe plus d’un milliard d’appareils dans le monde, a aussitôt réitéré son opposition.


Finis les chargeurs incompatibles encombrant les tiroirs ? La Commission européenne veut imposer un chargeur universel pour téléphones mobiles et autres appareils électroniques, au nom des droits des consommateurs et de l’environnement, un projet qui suscite l’opposition du géant américain Apple. La réglementation proposée hier par l’exécutif européen, qui devra être approuvée...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut