Rechercher
Rechercher

Monde - Coronavirus

Les États-Unis lèvent les restrictions aux voyages internationaux

Les États-Unis lèveront « début novembre », pour les personnes vaccinées, les restrictions qui pesaient depuis mars 2020 sur les voyages internationaux, et dont le maintien agaçait nombre de leurs partenaires, Européens en tête. En dix-huit mois, le « travel ban » a causé d’innombrables situations personnelles et familiales douloureuses, maintenant séparées des centaines de milliers de personnes. En plus de présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19, les voyageurs devront se faire tester dans les trois jours avant leur voyage vers les États-Unis, et porter un masque, a indiqué le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison-Blanche, Jeff Zients, exposant le nouveau protocole. Un système de suivi des voyageurs sera mis en place par les compagnies aériennes, qui devront collecter les informations permettant de les contacter. Washington lève des restrictions qui concernaient depuis mars 2020 les voyageurs en provenance notamment de l’Union européenne, du Royaume-Uni ou de Chine, puis s’appliquant plus tard à l’Inde ou au Brésil. Mais la Maison-Blanche n’a pas précisé dans l’immédiat quels vaccins permettraient de rentrer sur le sol américain. C’est loin d’être un détail : nombre de Britanniques et d’Européens ont reçu le vaccin AstraZeneca, qui n’est pas reconnu aux États-Unis où seuls le sont ceux de Pfizer/BioNTech, de Moderna et de Johnson&Johnson (Janssen). Les Chinois, eux, ont mis au point leur propre sérum, tout comme les Russes.


Les États-Unis lèveront « début novembre », pour les personnes vaccinées, les restrictions qui pesaient depuis mars 2020 sur les voyages internationaux, et dont le maintien agaçait nombre de leurs partenaires, Européens en tête. En dix-huit mois, le « travel ban » a causé d’innombrables situations personnelles et familiales douloureuses, maintenant séparées...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut