Rechercher
Rechercher

Économie - Start-up

La BERD étend la portée de son programme Star Venture au Liban

La BERD étend la portée de son programme Star Venture au Liban

La BERD a ajouté le Liban aux pays qui font partie de son programme Star Venture. Photo AFP

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé mercredi avoir ajouté le Liban à la liste des pays qui font partie de son programme Star Venture, dédié à soutenir les start-up de la région du sud et de l’est de la Méditerranée, en leur fournissant de l’aide technique et du conseil.

Pour l’occasion, 5 entreprises libanaises ont été retenues : Paw Pots, un service d’abonnement en ligne pour de la nourriture fraîche pour animaux de compagnie, qui a d’ailleurs remporté il y a quelques semaines un prix d’environ 55 000 dollars au sein de la compétition « Unleashed » organisée par Nestlé Purina ; Geek Express, une académie de codage et de programmation pour les moins de 17 ans ;

FabricAID, une entreprise sociale qui s’occupe de la collecte, du tri et de la redistribution des vêtements d’occasion ; Fly-Foot, une plateforme qui vise à rapprocher les fans de foot de leur sport ; et Schedex, une plateforme intelligente, automatisée et flexible pour gérer les emplois du temps des travailleurs payés à l’heure et des entreprises qui fonctionnent par créneaux.

Au début, la BERD avait lancé un appel à candidatures, suite auquel 10 start-up ont été sélectionnées. Celles-ci ont ensuite fait leur pitch devant un panel de 5 juges qui a finalement choisi 5 d’entre elles en se basant sur leur « fort potentiel de croissance », leur « avantage compétitif », leur « engagement continu » sur toute la période du programme et « les opportunités de marché », explique Huda Sayegh, responsable du conseil pour les petites entreprises au sein de la BERD au Liban.

Lire aussi

Les start-up SynApp Messaging et Podeo remportent le prix Entrepreneur ESA-HEC Paris

Ces entreprises bénéficieront notamment de services de conseil, d’un programme de mentorat, d’accès au financement et de mises en relation avec des investisseurs, des sociétés de capital-risque et d’autres start-up. Ce programme sera notamment soutenu par la Corée du Sud à travers le Fonds d’impact pour les petites entreprises de la BERD (dont font partie les États-Unis, l’Italie, le Japon, la Norvège, la Suède, la Suisse et Taïwan).

Outre le Liban, le programme Star Venture, lancé il y a plus de 25 ans, est présent en Égypte, en Jordanie, en Tunisie et dans les pays des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie), pays dans lesquels plus de 200 entreprises ont déjà bénéficié de ses avantages.

Depuis le début de son engagement au Liban en 2018, la BERD affirme avoir investi 755 millions d’euros dans le pays, soutenant le développement du secteur privé, promouvant l’énergie durable et améliorant la qualité et l’efficacité de la prestation des services publics. Grâce au soutien de l’Union européenne, le Programme de conseils pour les petites entreprises de la BERD a déjà contribué à transformer plus de 130 petites et moyennes entreprises au Liban.

Lire aussi

Prix FFE 2021 : les candidates se préparent en vue des demi-finales


La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé mercredi avoir ajouté le Liban à la liste des pays qui font partie de son programme Star Venture, dédié à soutenir les start-up de la région du sud et de l’est de la Méditerranée, en leur fournissant de l’aide technique et du conseil.Pour l’occasion, 5 entreprises libanaises ont été...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut