Rechercher
Rechercher

Économie - Crise

La livre libanaise monte en flèche face au dollar

La monnaie nationale s'échange autour de 17.000 L.L. pour un billet vert alors qu'elle avait dépassé il y a quelques jours le pic historique de 24.000 livres pour un dollar.

La livre libanaise monte en flèche face au dollar

Des livres libanaises et des dollars dans un bureau de change au Liban. Photo REUTERS/Mohamed Azakir

La livre libanaise est brutalement montée en flèche lundi, s'échangeant autour de 17.000 livres libanaises (L.L.) pour un billet vert alors qu'elle avait dépassé il y a quelques jours le pic historique de 24.000 livres pour un dollar et un taux officiel toujours maintenu à 1.507 livres. Cette brusque remontée est intervenue alors que se tenaient les consultations parlementaires contraignantes au terme desquelles le milliardaire sunnite Nagib Mikati a été chargé de former le nouveau gouvernement attendu depuis près d'un an dans un pays en plein effondrement socio-économique. 

D'après la plateforme lirarate.com, le dollar se vendait à 18h à 17.300 livres libanaises et s'achetait à 17.400 L.L sur le marché parallèle. Plus tôt dans la journée, la livre avait atteint une valeur de 16.500 pour un dollar. C'est la remontée la plus rapide de la monnaie locale face au billet vert depuis le début de la crise économique en octobre 2019. La dépréciation de la livre, très volatile, s'était accrue après la récusation de Saad Hariri le 15 juillet dernier. Elle avait perdu plus de 92% de sa valeur, atteignant les 24.000 L.L. pour un dollar. Au taux officiel, la livre libanaise s'échange toujours à 1.507 L.L. pour un dollar. 

Dans ce contexte, le ministre de l'Economie, Raoul Nehmé, a demandé aux importateurs et aux commerçants de baisser le prix de leurs produits au plus vite, pour ne pas faire du profit sur la remontée rapide de la livre face au dollar. "Toute manipulation des prix sera sévèrement sanctionnée. Les équipes de la Direction de la protection des consommateurs poursuivront leurs contrôles", a-t-il averti. Il a indiqué que la justice fermerait les boutiques de ceux qui contreviennent à cette directive. Réagissant à la demande de M. Nehmé, le syndicat des importateurs des produits alimentaires a affirmé "avoir commencé, depuis le matin, à contacter les importateurs afin de discuter avec eux et se mettre d'accord (...) sur les étapes à suivre pour revoir les prix des produits alimentaires au vu de la fluctuation du taux de change du dollar sur le marché parallèle". Le syndicat a également précisé qu'il "restera en contact avec tous ses membres et qu'il surveillera le taux de change du dollar pour connaître sa réelle diminution sur le marché parallèle et prendre des mesures adéquates". Le ministère de l'Economie a par ailleurs annoncé une légère baisse du prix du paquet de pain libanais et une hausse de son poids. 

Cette hausse de la livre est intervenue alors que des consultations parlementaires contraignantes se tenaient au palais présidentiel de Baabda et à l'issue desquelles Nagib Mikati a été désigné Premier ministre après avoir notamment reçu le soutien du courant du Futur, du Hezbollah, des Marada et du Parti socialiste progressiste. Un nouveau cabinet est très attendu, d'abord pour lancer les négociations avec le Fonds monétaire international afin d'obtenir un package d'aides, mais également pour débloquer des soutiens financiers promis par la communauté internationale, à condition que de profondes réformes soient menées. L'effondrement économique au Liban a provoqué une paupérisation à grande échelle, une hyperinflation, et des pénuries en tout genre. En juillet, la France a annoncé une nouvelle conférence d'aide internationale au Liban le 4 août, pour "répondre aux besoins des libanais". Elle coïncidera avec le premier anniversaire de l'explosion dévastatrice au port de Beyrouth.


La livre libanaise est brutalement montée en flèche lundi, s'échangeant autour de 17.000 livres libanaises (L.L.) pour un billet vert alors qu'elle avait dépassé il y a quelques jours le pic historique de 24.000 livres pour un dollar et un taux officiel toujours maintenu à 1.507 livres. Cette brusque remontée est intervenue alors que se tenaient les consultations parlementaires...

commentaires (2)

j adore "...la LL monte en flèche,a 17.000LL...mais la LL officielle est a 1507 LL... quel jeu merdique et manipulations diaboliques,tout ça.

Marie Claude

07 h 07, le 27 juillet 2021

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • j adore "...la LL monte en flèche,a 17.000LL...mais la LL officielle est a 1507 LL... quel jeu merdique et manipulations diaboliques,tout ça.

    Marie Claude

    07 h 07, le 27 juillet 2021

  • Bien sûr, c'est sûrement pas le libanais qui en profite...

    Wlek Sanferlou

    18 h 08, le 26 juillet 2021

Retour en haut