Rechercher
Rechercher

Économie - Indicateur

Les dépenses détaxées des touristes en hausse de 232 % au premier semestre 2021

Les dépenses détaxées des touristes en hausse de 232 % au premier semestre 2021

Les dépenses détaxées effectuées par les touristes au Liban ont augmenté de 232 % en glissement annuel lors des six premiers mois de cette année, selon le rapport publié par Global Blue, une société suisse spécialisée dans la restitution de la TVA sur les achats des touristes. À titre de comparaison, celles du premier trimestre étaient en baisse de 44 %.

Le secteur des achats de plus de 10 millions de livres libanaises, appelé « hard luxury », représentant 86 % des détaxes effectuées lors du premier semestre (contre 65 % lors du premier trimestre 2021), a connu la plus forte augmentation des dépenses, avec une hausse conséquente de 502 %, alors que les achats inférieurs à un million de livres, qui ne constituent désormais que 1 % des dépenses (contre 5 % lors du premier trimestre 2021), ont baissé de 70 % sur cette période.

Les dépenses détaxées s’étaient effondrées lors du premier trimestre de l’année en raison du confinement strict pour lutter contre le Covid-19, imposé entre le 14 janvier et le 8 février, avant de laisser place à un déconfinement progressif. Bien que l’Aéroport international de Beyrouth (AIB) soit resté ouvert durant cette période, les commerces avaient, eux, fermé leurs portes et n’ont pas pu rouvrir avant le 1er mars. Mais depuis leur réouverture, les dépenses détaxées ont explosé : +25 961 % en avril, +18 402 % en mai et +7 123 % en juin. Des résultats en glissement annuel qui s’expliquent aussi par le fait que l’AIB était fermé entre mi-mars et juin 2020 à cause de la pandémie de Covid-19.

La hausse de la valeur des dépenses est cependant faussée par une dépréciation de plus de 90 % de la livre libanaise et un taux d’inflation à trois chiffres depuis 12 mois. Le nombre des transactions est dès lors bien moins flatteur : -51 % par rapport au premier semestre de 2020.

Dans le détail, ce sont les visiteurs émiratis, avec 21 % du total, qui ont représenté la plus grande part des dépenses détaxées effectuées par des touristes au Liban lors du premier semestre de cette année. Ils sont suivis des Saoudiens, des Syriens et des Qataris, tous ex aequo en deuxième position avec, chacun, 6 % du total, des Égyptiens (5 %) et des Koweïtiens (3 %). Les dépenses cumulées détaxées des ressortissants venus d’ailleurs atteignent 53 % du total. En termes d’évolution, ce sont les dépenses des ressortissants qataris qui ont affiché la plus forte progression en rythme annuel, ayant augmenté de 596 %, suivies par celles des Émiratis (+375 %), des Égyptiens (+243 %), des Koweïtiens (+163 %), des Syriens (+87 %) et des Saoudiens (+47 %). Celles des touristes d’autres nationalités ont, quant à elles, augmenté de 251 % en glissement annuel. Les achats détaxés ont principalement été effectués dans l’habillement (67 %), et dans les bijouteries et les montres (26 %), en hausse de 329 et 166 % respectivement. La majorité des dépenses ont été effectuées à Beyrouth (83 %), loin devant les autres régions.


Les dépenses détaxées effectuées par les touristes au Liban ont augmenté de 232 % en glissement annuel lors des six premiers mois de cette année, selon le rapport publié par Global Blue, une société suisse spécialisée dans la restitution de la TVA sur les achats des touristes. À titre de comparaison, celles du premier trimestre étaient en baisse de 44 %.Le secteur des...

commentaires (1)

vous melangez tout. se sont les residents de ces pays (donc aussi bcp de libanais residents aux Emirats, en Arabie et au Qatar - a fort pvr d'achat) qui detaxes? ou bien les nationaux de ces pays? le graphique dit residents. le texte dit ressortissants. ce n'est pas la meme chose...

Hasbani Nadim

13 h 02, le 26 juillet 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • vous melangez tout. se sont les residents de ces pays (donc aussi bcp de libanais residents aux Emirats, en Arabie et au Qatar - a fort pvr d'achat) qui detaxes? ou bien les nationaux de ces pays? le graphique dit residents. le texte dit ressortissants. ce n'est pas la meme chose...

    Hasbani Nadim

    13 h 02, le 26 juillet 2021

Retour en haut