Rechercher
Rechercher

Lifestyle - This is America

« And just like that...», le come-back de l’iconique série « Sex and The City»

On ne les attendait plus, et pourtant, elles reviennent, plus toutes à fait les mêmes, avec quelques années en plus mais toujours aussi sexy. Et sans Kim Catrall, Samantha Jones, grande absente du nouveau casting.

« And just like that...», le come-back de l’iconique série « Sex and The City»

Le new-look cinquantenaire du trio. Photo Craig Blakenhorn tirée du compte instagram @justlikethatmax

La fameuse série télévisée Sex and The City, qui avait cartonné de 1998 à 2004, revient bientôt sur le petit écran.

Ces vedettes retrouvent leurs personnages tout simplement, dans une suite baptisée And just like that... filmée à Manhattan bien sûr. Le mot « sex » est le grand absent de ce come-back tout comme l’un des personnages du quatuor symbole de la folle liberté et de la belle vie new-yorkaise de ces années-là : à savoir Samantha, alias Kim Cattrall qui n’a plus voulu jouer le jeu, sans donner d’explications supplémentaires.

Néanmoins, la suite de la série qui a séduit des millions de spectateurs dans le monde continuera à être menée par l’incontournable personnage de Carrie Bradshaw, (interprétée par l’actrice Sarah Jessica Parker), dont on promet qu’elle va, comme elle sait si bien le faire, affoler les fashionistas avec sa précieuse garde-robe. En dix épisodes, diffusées sur HBO Max, elle et ses deux inséparables amies, Charlotte York Goldenblatt (Kristin Davis) et Miranda Hobbes (Cynthia Nixon), parleront toujours d’amour, d’amitié et de sexe, mais avec, aujourd’hui, le contexte du Covid-19 et surtout les soucis des femmes de cinquante ans qu’elles sont devenues, après avoir été des trentenaires féministes, libres et libérées, mordant à pleines dents la folle et intense vie new-yorkaise. Plus que tout autre série télévisée, Sex and the City avait mobilisé les trentenaires et les jeunes générations.

Le quatuor de Sex and the City, il y a 20 ans. Photo AFP

Une nouvelle vie à cinquante ans
Des émissions destinées aux jeunes téléspectateurs, telles que Girls, avaient d’ailleurs fait référence aux aventures de Carrie Bradshaw, et son personnage était suffisamment prenant pour avoir tenu deux saisons dans un autre titre télévisé, The Carrie Diaries, diffusé en 2013 et relatant ses fantasmes d’adolescente et avoir fait l'objet de deux adaptations sur grand écran. Le site Salon souligne : « Il reste encore de la place pour ce genre d’histoires qui mettent en vedette des femmes de 50 ans et au-delà, tout comme la fameuse série The Golden Girls qui a connu une grande popularité dans les années 90 et dont les personnages avaient toutes un certain âge. And just like that… pourrait être un digne héritier de ce classique du petit écran et offrir aux femmes des modèles supplémentaires de personnages exceptionnels à suivre. »

La suite de Sex and the City réunit donc Carrie, Miranda et Charlotte alors qu'elles naviguent dans la réalité complexe de la vie et de l'amitié au cap de la cinquantaine. « J'ai grandi avec ces personnages et j'ai hâte de voir comment leur histoire va évoluer dans cette suite qui sera toujours filmée avec sincérité, émotion, et humour au sein de Big Apple, cette ville qui les a toujours définies », a confié Sarah Aubrey, l’une des responsables chez HBO Max. L’absence très remarquée de l'iconique Samantha (Kim Catrall), politiquement et délicieusement incorrecte, sera remplacée par de nouveaux personnages, parmi lesquels Sarita Choudhury (Homeland, Mississippi Masala) qui incarne Seema Patel, une puissante courtière immobilière ; Nicole Ari Parker, qui sera Lisa Todd Wexley, une documentariste et mère de famille vivant à Park Avenue ; Karen Pittman (The Morning Show) alias le Dr Nya Wallace, un brillant professeur à l'université de Columbia et enfin Sara Ramirez,  découverte dans Grey's Anatomy.

Selon un communiqué de presse, ce septième chapitre sera diffusé en dix épisodes d’une demie-heure sur HBO Max, avec aux commandes le scénariste et réalisateur Michael Patrick King, qui suivra les héroïnes dans leurs changements et leurs constantes.

Détails à révéler
Toutes ces années plus tard, on se demande si Carrie est toujours mariée à Mr. Big et comment vont les amours de Charlotte et Miranda avec, respectivement, Harry et Steve. Mais une chose est sûre, ces belles de Sex and the City, dont les différents looks avaient été adoptés avec ferveur par des milliers de fashionistas, vont continuer à susciter l'attention dans And just like that…

À l’origine diffusée entre 1998 et 2004, la série était basée sur le livre éponyme de la journaliste Candace Bushnell paru en 1997, et dans lequel elle confiait ses aventures sentimentales et celles de ses amies Charlotte, galeriste naïve et romantique, Miranda, avocate cérébrale et cynique et Samantha, attachée de presse, dévoreuse d'hommes. Ses chroniques, en filigrane de la vie mouvementée et haute en couleurs des quatre amies, abordaient des problèmes de société comme la sexualité, les relations sexuelles protégées, la promiscuité et la féminité, tout en explorant la différence entre les amitiés et les relations amoureuses.

L’actrice Sarah Jessica Parker vient de publier un teaser And just like that… sur son compte Instagram. Une courte vidéo dans laquelle des images de la ville de New York se succèdent, ponctuées par l’apparition sur l’écran d’ordinateur de Carrie Bradshaw des images et des bruits de la ville de New-York, suivi de sa voix qui prononce, alors qu’elle tape sur son clavier, ces quelques mots : And just like that…

Aucune précision n’a été donnée sur la date de diffusion de cette septième saison très attendue. Tout ce que l’on sait, c’est que le tournage a commencé le 9 juillet à New York, en présence des habitants de la ville ravis, et de nombreux photographes qui ont immortalisé les retrouvailles des trois héroïnes.


La fameuse série télévisée Sex and The City, qui avait cartonné de 1998 à 2004, revient bientôt sur le petit écran. Ces vedettes retrouvent leurs personnages tout simplement, dans une suite baptisée And just like that... filmée à Manhattan bien sûr. Le mot « sex » est le grand absent de ce come-back tout comme l’un des personnages du quatuor symbole de la folle liberté et de la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut