Rechercher
Rechercher

Économie - Finances

Le Soudan franchit un nouveau pas dans l’allégement de sa dette

Le Club de Paris, rassemblant une vingtaine de pays créanciers du Soudan, a annoncé hier qu’il effaçait largement l’ardoise du pays africain, dans le cadre de la réduction drastique de sa dette extérieure engagée depuis plusieurs mois pour permettre son retour sur la scène internationale. « Sur un montant de créances de 23,5 milliards de dollars, nous en avons annulé 14,1 milliards et nous avons rééchelonné le reste », a détaillé Emmanuel Moulin, président du Club de Paris. À terme, néanmoins, la partie rééchelonnée devrait aussi être largement annulée, a-t-il précisé.

Cette annonce s’inscrit dans un processus plus large, sous l’égide du Fonds monétaire international (FMI), prévoyant que la dette du Soudan soit allégée de plus de 50 milliards de dollars ces prochaines années. Cela représente la quasi-totalité (90 %) de la dette du pays, principalement accumulée lors de la présidence de Omar el-Bachir, un régime autoritaire qui a perduré jusqu’à des manifestations suivies d’un coup d’État militaire en 2019.


Le Club de Paris, rassemblant une vingtaine de pays créanciers du Soudan, a annoncé hier qu’il effaçait largement l’ardoise du pays africain, dans le cadre de la réduction drastique de sa dette extérieure engagée depuis plusieurs mois pour permettre son retour sur la scène internationale. « Sur un montant de créances de 23,5 milliards de dollars, nous en avons annulé 14,1...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut