Rechercher
Rechercher

Politique - Crise

Washington, Paris et Riyad appellent les dirigeants libanais à agir

Blinken, Le Drian et Bin Farhan appellent à la mise en œuvre des "réformes urgentes pour stabiliser l'économie et soulager le peuple libanais".

Washington, Paris et Riyad appellent les dirigeants libanais à agir

Les ministres des Affaires étrangères américain, français et saoudien réunis en Italie, le 29 juin 2021. Photo Twitter/@SecBlinken

Les ministres des Affaires étrangères américain, français et saoudien ont appelé mardi les dirigeants libanais à surmonter leurs différends pour résoudre la crise traversée par leur pays.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken s'est entretenu avec ses homologues français et saoudien lors d'une rencontre improvisée en marge d'une réunion du G20 à Matera dans le sud de l'Italie. Les trois diplomates ont mis l'accent sur "le besoin pour les dirigeants libanais de faire preuve d'un véritable leadership en mettant en œuvre des réformes urgentes pour stabiliser l'économie et soulager le peuple libanais", a écrit M. Blinken sur Twitter.


Le Liban est en crise depuis l'énorme explosion à Beyrouth en août 2020, qui a fait plus de 200 morts et ravagé la ville. Le pays est confronté à d'importantes pénuries (carburant...) et à la chute de sa monnaie. Il est aussi sans gouvernement actif depuis la démission du cabinet de Hassane Diab dans la foulée de l'explosion au port. Nommé en octobre dernier pour mettre en place une nouvelle équipe, le leader du courant du Futur, Saad Hariri, ne parvient pas à accomplir cette mission du fait d'un bras de fer l'opposant au président de la République Michel Aoun et à son gendre Gebran Bassil.

Lire aussi

Hausse générale officielle des prix des carburants

Les Etats-Unis, l'Arabie saoudite et la France jouent un rôle clef au Liban. Ils ont participé ensemble à l'élaboration de l'accord de Taëf en 1989 qui a mis fin la guerre civile en cours depuis 1975 et établi un complexe accord de partage du pouvoir entre les différentes communautés du pays. Un autre acteur majeur est l'Iran, qui soutient le Hezbollah.

Lire aussi

Les forces de sécurité et l'armée appelées à "se tenir prêtes" pour éviter tout débordement

M. Blinken a évoqué à plusieurs reprises le Liban lors de sa tournée d'une semaine en Europe, notamment avec le pape François et son homologue français Jean-Yves Le Drian, qu'il avait déjà rencontré vendredi à Paris. Le secrétaire d'Etat s'est aussi entretenu séparément avec le ministre saoudien des Affaires étrangères Fayçal ben Farhan, avec lequel il a indiqué avoir évoqué la guerre au Yémen et les droits humains.


Les ministres des Affaires étrangères américain, français et saoudien ont appelé mardi les dirigeants libanais à surmonter leurs différends pour résoudre la crise traversée par leur pays.Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken s'est entretenu avec ses homologues français et saoudien lors d'une rencontre improvisée en marge d'une réunion du G20 à Matera dans le sud de...

commentaires (11)

CES DIRIGEANTS ONT VOLE LE PEUPLE LA SEULE SANCTION QU'ILS COMPRENDRONT C'EST LA SAISIE IMMEDIATE DE TOUS LEURS COMPTES ( ET PROCHES ) MOBILIERS ET IMMOBILIERS DANS LE A COMMENCER PAR L'EUROPE ET L'AMERIQUE PUIS A ETENDRE AU MONDE ENTIER Y INCLU LE LIBAN. UN POINT C'EST TOUT CAR TOUT LE RESTE LEUR AIT INDIFFERENT ET VOUS POURRZ CONTINUER A PROMETTRE DES SANCTIONS AUTANT QUE VOUS VOULEZ , CELA NE LES TOUCHE PAS DANS LEURS POCHES

LA VERITE

16 h 46, le 30 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • CES DIRIGEANTS ONT VOLE LE PEUPLE LA SEULE SANCTION QU'ILS COMPRENDRONT C'EST LA SAISIE IMMEDIATE DE TOUS LEURS COMPTES ( ET PROCHES ) MOBILIERS ET IMMOBILIERS DANS LE A COMMENCER PAR L'EUROPE ET L'AMERIQUE PUIS A ETENDRE AU MONDE ENTIER Y INCLU LE LIBAN. UN POINT C'EST TOUT CAR TOUT LE RESTE LEUR AIT INDIFFERENT ET VOUS POURRZ CONTINUER A PROMETTRE DES SANCTIONS AUTANT QUE VOUS VOULEZ , CELA NE LES TOUCHE PAS DANS LEURS POCHES

    LA VERITE

    16 h 46, le 30 juin 2021

  • Un gouvernement parallèle à celui de ces voleurs vendus doit voir voir le jour, appuyé par les grandes puissances afin de tirer le pays de cet enfer. Tous les responsables politiques des pays amis continuent à parler aux politiciens voleurs et vendus comme s’ils étaient des personnes à respecter ou à calculer alors que ce ne sont autres que les fossoyeurs de notre pays à qui on demande de le sauver. Ils font mine de participer à la rescousse du peuple libanais alors qu’il est plus que clair qu’ils perdent un temos précieux puisque plus ils le temps passe plus ces voleurs gagnent du terrain et du pouvoir. Où sont les sanctions tant promises? Pourquoi hésiter à nommer les corrompus et les contraindre à quitter le pouvoir pour être traduits devant un tribunal international pour vol en réunion, non assistance à pays et peuple en danger et associations de malfaiteurs et de criminels, après avoir gelé tous leurs biens et leur interdire de quitter le pays? POURQUOI CE STATU QUO ALORS QUE TOUT UN PEUPLE EST PRIS EN OTAGE PAR UNE MAFIA ARMÉE?

    Sissi zayyat

    12 h 49, le 30 juin 2021

  • Où est votre dignité Messieurs les Ministres des Affaires étrangères des Etats-Unis, de la France et de l'Arabie Saoudite? Où est votre autorité? Cela fait près de 2 ans que vous vous égosillez à tancer cette clique mafieuse qui a pris le Liban en otage après l'avoir pillé et ruiné, que vous suppliez cette kleptocratie qui gouverne ce pays depuis près de 40 ans à procéder à des réformes, à mettre un terme à la corruption, à commencer à redresser la situation catastrophique dans laquelle le pays se trouve, mais personne ne vous écoute, personne n'a peur de vos "timides sanctions". Êtes-vous seulement sérieux dans vos menaces ou êtes-vous dans le fond les complices de cette mafia? Tout ce qui se passe sur le terrain porte en effet à le croire. Aucune véritable sanction comminatoire n'a été mise en oeuvre, aucun de ces pillards n'a vu ses fonds gelés dans vos banques. Vous continuez à traiter avec eux avec respect et déférence alors que ce sont des criminels qui méritent la potence.

    Georges Airut

    02 h 08, le 30 juin 2021

  • Avec le Président actuel, les européens vont peut être comprendre que tous les libanais ne sont pas des larbins. Ils font démissionner le gouvernement. N'ayant pas obtenu ce qu'ils voulaient, ils le remettent en place. Et il faut faire ce qu'lls veulent, si non punitions.

    NASSER Jamil

    00 h 59, le 30 juin 2021

  • Même s'il y a un gouvernement, il va démissionner à la moindre difficulté . Il faut trouver une autre méthode. Par exemple des experts libanais et étrangers font des propositions, les partis discutent entre eux, le parlement vote et des hauts fonctionnaires mettent en application ce qui a été voté. La crise financière de Chypre a été réglée par des étrangers.

    NASSER Jamil

    00 h 53, le 30 juin 2021

  • Même s'il y a un gouvernement, à la moindre difficulté il va démissionner. Il faut faire les réformes sans gouvernement. Pour cela on a besoin d'experts libanais et étrangers et du Parlement. Si le Parlement refuse une proposition, on saura qui était pour et qui était contre.

    NASSER Jamil

    00 h 17, le 30 juin 2021

  • "le besoin pour les dirigeants libanais de faire preuve d'un véritable leadership en mettant en œuvre des réformes urgentes pour stabiliser l'économie et soulager le peuple libanais", A CRY IN THE WILDERNESS.

    Gougassian Jean-Jacques

    00 h 15, le 30 juin 2021

  • Ces donneurs de leçons qui ne doivent leur poste qu'uniquement parce que les dirigeants Libanais tolèrent leur existence, pensent ils vraiment pouvoir changer la situation actuelle au Liban, sauf en prenant des mesures répressives ā leur encontre, par exemple l'interdiction de voyager, la saisie conservatoire de leurs biens et surtout la divulgation des noms de tous les responsables ayant profité de près où de loin à ces pillages pour qu'ils soient exposés aux opprobes des Libanais.

    C…

    22 h 51, le 29 juin 2021

  • ON DEMANDE À CETTE CLASSE POLITIQUE CORROMPUE, QUASI-INCHANGÉE DEPUIS DES DÉCENNIES, POUR FAIRE SON DEVOIR......ON DEMANDE AUX LOUPS DE FAIRE ATTENTION SUR LES QUELQUES POULES QUI RESTENT DANS LE POULAILLER. UNE CONFIANCES AVEUGLES POUR LA MAFIA DU LIBAN. QUI PEUT CROIRE QUE LES TROIS MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DES GRANDS PAYS SONT NAÏF ?

    Gebran Eid

    22 h 11, le 29 juin 2021

  • ON DEMANDE AUX RESPONSABLES QUI ONT SACCAGÉ CE PAYS À S'EN OCCUPER TOUJOURS DE CE MÊME PAYS.! C'EST FORMIDABLE CETTE CONFIANCE. À MOINS QUE..........

    Gebran Eid

    21 h 02, le 29 juin 2021

  • Le Hesb, les islamistes, la classe politique et bien sûr les palestiniens, nous ont entrainés dans les sables mouvants qui engloutissent le pays, à chaque geste fait pour essayer de nous en sortir. Il n’y a que Aoun heureux d’étaler son embonpoint, et persiste dans son impéritie à porte un costume trop grand pour sa toute petite personne. Le peuple encore et toujours dans l’expectative, attend patiemment d’être totalement englouti au fond des abysses… c’est à pleurer de rage !

    Le Point du Jour.

    20 h 52, le 29 juin 2021

Retour en haut