Rechercher
Rechercher

Santé - Étude

Seul un très petit nombre de personnes vaccinées est contaminé par le coronavirus

Environ 0,01 % des personnes entièrement vaccinées contre le Covid-19 entre le 1er janvier et le 30 avril ont ensuite contracté le virus. C’est ce qui ressort d’une étude menée par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC) sur les 101 millions de personnes entièrement vaccinées aux États-Unis.

« Même si les vaccins autorisés sont hautement efficaces », des cas rares de contaminations étaient « attendus, en particulier avant que l’immunité de la population n’atteigne un niveau suffisant pour réduire davantage la transmission », expliquent ainsi les CDC dans leur rapport.

D’après ce travail, 10 262 contaminations ont été rapportées deux semaines ou plus après l’injection de la seconde dose ou de l’unique dose des vaccins autorisés par l’Agence américaine des médicaments (FDA), c’est-à-dire Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson.

Parmi ces infections, 6 446, soit 63 % des cas, étaient des femmes. L’âge médian des patients était de 58 ans. Par ailleurs, 2 725 des personnes contaminées étaient asymptomatiques, 706 ont dû être hospitalisées et 132 sont décédées pour des raisons liées au Covid-19.

Dans l’ensemble, 0,01 % des personnes entièrement vaccinées ont malgré tout été contaminées par le virus, 0,0007 % d’entre elles ont été hospitalisées et 0,0001 % sont décédées. Selon les CDC, le nombre d’infections après vaccination est certainement plus élevé, les cas asymptomatiques n’étant le plus souvent pas diagnostiqués.

Dans 5 % des cas d’infections, le génome du virus a pu être séquencé, montrant que le principal variant à l’origine des infections était celui d’abord identifié au Royaume-Uni, le B.1.1.7.

« Le nombre de cas de Covid-19, d’hospitalisations et de décès qui vont être évités chez les personnes vaccinées dépasse largement » le nombre de ces cas rares d’infections, notent les auteurs de l’étude.

Source : AFP


Environ 0,01 % des personnes entièrement vaccinées contre le Covid-19 entre le 1er janvier et le 30 avril ont ensuite contracté le virus. C’est ce qui ressort d’une étude menée par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC) sur les 101 millions de personnes entièrement vaccinées aux États-Unis.« Même si les vaccins autorisés sont hautement...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut