Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus

Vingt décès et 580 cas en 24h dans un Liban confiné pour deux jours

"Le Liban sera bientôt déclassé de la quatrième à la troisième étape de l'épidémie, ce qui reflète le degré d'amélioration des indicateurs", se félicite le président du comité scientifique chargé de la vaccination.

Vingt décès et 580 cas en 24h dans un Liban confiné pour deux jours

Des volontaires se préparent à distribuer des aides à des personnes dans le besoin, durant le ramadan à Nabatiyé, le 1er mai 2021. Photo REUTERS/Aziz Taher

Au premier jour d'un confinement de 48h pour la fête du Fitr, le Liban a enregistré 20 décès et 580 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié jeudi soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 534.968 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, au nombre desquels figurent 7.569 décès et 492.270 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, on dénombre 662 patients hospitalisés, dont 339 en soins intensifs. Le taux de propagation par rapport au nombre de tests effectués au cours des 14 derniers jours est de 7%.

Bouclage de 48h

Mais en dépit de la tendance à la baisse des indicateurs de la pandémie, le Liban est reconfiné depuis ce matin et jusqu'à samedi à 5h à l'occasion du Fitr, qui marque la fin du mois de jeûne de ramadan chez les musulmans, à l'instar des mesures de bouclage qui avaient été prises au cours des fêtes de Pâques catholique et orthodoxe, pour éviter un regain des contaminations. 

Lire aussi

« L’anxiété et la solitude sont le plus dur à supporter »

Selon les dispositions publiées mardi par la cellule de gestion des catastrophes, il est interdit de circuler à travers tout le territoire pendant cette période, sauf pour les personnes ou les employés de commerces bénéficiant d'exemptions. Ceux-ci doivent toutefois demander une autorisation de sortie sur la plateforme "Impact". Les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont prévenu mercredi qu'elles allaient sanctionner les contrevenants au bouclage. Mais contrairement à son habitude, la police n'a pas publié de photos de barrages routiers en matinée, comme c'était le cas lors des précédents bouclages. Aucun chiffre concernant d'éventuelles infractions n'a en outre été communiqué jusque-là. Mais selon l'Agence nationale d'information (Ani), les FSI ont procédé à l'évacuation de la corniche maritime et de la plage au sud de la ville de Tyr (Liban-sud), appelant les citoyens à se conformer aux mesures en vigueur pour limiter la propagation de la pandémie.

Déjà éprouvé par la grave crise socio-économique qui frappe le Liban depuis l'été 2019, le secteur du tourisme s'est pour sa part élevé contre ce nouveau confinement. Mais à partir de samedi, les terrasses des restaurants seront autorisées à accueillir les clients jusqu’à minuit trente.

Amélioration des indicateurs

Au vu de la décroissance de la pandémie dans le pays, le président du comité scientifique chargé de la vaccination contre le Covid-19, le Dr Abdel Rahman Bizri, a indiqué que "le Liban sera bientôt déclassé de la quatrième à la troisième étape de l'épidémie, ce qui reflète le degré d'amélioration des indicateurs liés au coronavirus et la diminution du pourcentage de nouveaux cas". "Il est de notre devoir de préserver et de stabiliser ces acquis grâce à la distanciation sociale, au respect des recommandations scientifiques et à l'accélération de la vaccination", a-t-il twitté.

Lire aussi

Myrna Doumit met en garde contre l’exode massif qui ampute le corps infirmier

Sur le plan de la campagne de vaccination, le Liban a reçu depuis mi-février 498.420 doses du vaccin Pfizer/BioNTech, des vaccins produits par AstraZeneca/Oxford et un don de 50.000 doses du vaccin chinois Sinopharm. Le vaccin russe Spoutnik V est pour sa part importé par le secteur privé, mais certaines livraisons prévues se font toujours attendre. Avec ces produits, plus de 7,8% de la population a reçu une première dose de vaccins, et 4% les deux doses, un rythme jugé lent par certains experts, ce qui retarde l'immunité collective dans le pays.


Au premier jour d'un confinement de 48h pour la fête du Fitr, le Liban a enregistré 20 décès et 580 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié jeudi soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 534.968 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, au nombre desquels figurent 7.569 décès et 492.270 guérisons....

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut