Rechercher
Rechercher

Société - Société

Lebanon Talks/Parlons Liban, une seconde édition pour penser l’après-crise

L’initiative de dialogue mise en place par de jeunes Libanais en 2020 vise à dessiner une vision unifiée du pays de demain.

Lebanon Talks/Parlons Liban, une seconde édition pour penser l’après-crise

Lors de l’édition 2020 de Lebanon Talks/Parlons Liban, organisée un an après le soulèvement populaire du 17 octobre 2019. Photo Lebanon Talks

Lancée début 2020, Lebanon Talks/Parlons Liban est une initiative de dialogue mise en place par de jeunes Libanais résidant au pays ou faisant partie de la diaspora. À travers une rencontre annuelle et des tables rondes, Lebanon Talks vise à dessiner une vision unifiée du Liban de demain.

À l’origine de cette initiative, 25 Libanais âgés d’une vingtaine d’années et issus de milieux différents, mais unis par leur amour pour le pays. « Nous avons des appartenances religieuses et des backgrounds différents, mais nous partageons une volonté de faire partie d’un dialogue de haut niveau sur le Liban. Le meilleur moyen était donc de créer une plateforme de dialogue entre les jeunes qui sont au Liban et ceux qui sont à l’étranger », explique Antoine Kallab, cofondateur et président de Lebanon Talks/Parlons Liban, à L’Orient-Le Jour qui est un des partenaires de l’événement. Âgé de 28 ans, ce chercheur à l’Université américaine de Beyrouth et spécialiste en développement urbain s’est récemment installé au Liban où il estime pouvoir « contribuer à améliorer le contexte actuel ».

Vingt-cinq intervenants libanais et étrangers

La première rencontre de Lebanon Talks/Parlons Liban a été organisée en octobre 2020, soit un an après le soulèvement populaire et deux mois après les explosions du port de Beyrouth. Les intervenants y avaient évoqué le rôle de l’initiative française dans la résolution de la crise, le bilan du soulèvement de 2019, les politiques de redressement postexplosion, et le rôle de la diaspora et de la communauté internationale, ainsi que les réformes urgentes nécessaires pour parer à l’effondrement du système financier.

La seconde édition aura lieu en ligne ce samedi 15 mai, de 9h30 à 17h10, et promet d’être riche en discussions et brassage d’idées à travers quatre tables rondes. « Cette seconde édition sera dédiée au Liban postcrise, avec 25 intervenants libanais et étrangers, indique Antoine Kallab. Pas de sortie de crise possible sans nouvelle définition du rôle de la diaspora. Il y a également besoin d’une nouvelle réappropriation des espaces publics, d’un nouveau modèle économique et d’un renforcement du rôle de la femme dans la société libanaise. Nous aborderons ces thématiques lors de nos rencontres », souligne le chercheur. Il indique par ailleurs que le résultat des discussions sera publié, tout comme l’année dernière, sous forme de recommandations stratégiques et de messages-clés distribués à plusieurs acteurs des scènes politique et économique. « Le Liban ne doit pas être considéré comme un pays de 4 millions d’habitants, mais comme une nation de 12 millions de citoyens connectés à travers le monde », estime Antoine Kallab, qui appelle à l’unification des efforts de la jeunesse. Lors de l’édition 2020, les auditeurs étaient répartis dans le monde entier, dont 38,7 % au Liban et 34,2 % en France. Les autres participants se trouvaient en Suisse, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Belgique, aux Émirats arabes unis, au Qatar ou encore en Italie.

Un programme riche et diversifié

Pour suivre les discussions de Lebanon Talks/Parlons Liban, vous pouvez vous inscrire sur le site www.lebanontalks.com

Voici le programme de Lebanon Talks/Parlons Liban pour le samedi 15 mai :- 9h30-10h : séquence d’ouverture en français, avec Maxence Duault et Ayman Mhanna  

- 10h-11h15 : « Comment la diaspora peut-elle faire entrer le Liban dans l’ère de l’après-crise ? » en anglais, avec Makram Rabah, Rindala Beydoun, Firas Abi Nassif et Dalia Salam Richani.

- 11h30-12h45 : « De l’appropriation spontanée en période de révolte populaire à une démarche innovante et une vision durable des espaces publics : comment y parvenir ? » en français, avec Sarah-Lily Yassine, Antoine Atallah, Chloé Kattar, Camille Ammoun et Hélène-Marie Abi Raad.

- 14h-15h15 : « Comment introduire le concept d’économie circulaire pour raviver la production et la consommation locales au Liban ? » en anglais, avec Alain Daou, Ziad Abi Chaker, Maya Karkou, Rami Abou Jaoudeh et Zeina Kassem.

- 15h30-16h45 : « Comment une meilleure intégration et représentation des femmes peut-elle mener à la justice sociale ? » en anglais, avec Rachel Dore-Weeks, Karma Ekmekji, Dalal Moawad, Diana Moukalled et Myriam Sfeir.

- 16h55-17h10 : séance de clôture avec Léon Lulusa, en français.


Lancée début 2020, Lebanon Talks/Parlons Liban est une initiative de dialogue mise en place par de jeunes Libanais résidant au pays ou faisant partie de la diaspora. À travers une rencontre annuelle et des tables rondes, Lebanon Talks vise à dessiner une vision unifiée du Liban de demain.
À l’origine de cette initiative, 25 Libanais âgés d’une vingtaine d’années et issus de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut