Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient

Syrie : sept combattants prorégime tués dans l’explosion de mines de l’EI

Au moins sept combattants du régime syrien et de milices alliées ont péri hier dans l’explosion de mines plantées par le groupe État islamique dans le désert du centre de la Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Selon l’observatoire, l’explosion « d’au moins deux mines » au passage d’une patrouille militaire à Jabal al-Aamour, dans la province de Homs, a tué « cinq soldats du régime et deux combattants alliés », faisant également 18 blessés. « Il s’agit de mines plantées récemment par l’EI dans la Badiya syrienne », une zone désertique s’étendant du centre du pays jusqu’à la frontière irakienne, a indiqué le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. Après une succession de défaites militaires et la chute en mars 2019 de son « califat » autoproclamé, l’EI a renoué avec la clandestinité et continue de mener des attaques meurtrières en Syrie contre l’armée du régime mais aussi les forces kurdes. En février, 26 combattants prorégime ont péri dans une embuscade dans la province de Deir ez-Zor.


Au moins sept combattants du régime syrien et de milices alliées ont péri hier dans l’explosion de mines plantées par le groupe État islamique dans le désert du centre de la Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Selon l’observatoire, l’explosion « d’au moins deux mines » au passage d’une patrouille militaire à Jabal al-Aamour, dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut