Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - FOCUS

Dans l'ombre de la guerre, l'Iran durcit sa répression contre les femmes

Le régime est accusé de profiter de l'escalade régionale pour se livrer à une « guerre de grande échelle à l'encontre de toutes les femmes ».

Dans l'ombre de la guerre, l'Iran durcit sa répression contre les femmes

Une femme passe devant une banderole représentant des missiles de lancement portant l'emblème de la République islamique d'Iran, dans le centre de Téhéran, le 15 avril 2024. Atta Kenare/AFP

L’anecdote peut sembler dérisoire face à la dangereuse escalade à laquelle la République islamique et Israël se livrent depuis quelques semaines. Elle donne pourtant le pouls d’un régime iranien qui, face au risque accru d’une guerre à l’échelle...
L’anecdote peut sembler dérisoire face à la dangereuse escalade à laquelle la République islamique et Israël se livrent depuis quelques semaines. Elle donne pourtant le pouls d’un régime iranien qui, face au risque accru d’une guerre à l’échelle...
commentaires (3)

S'il est une leçon à tirer de cet événement c'est que les Iraniens vivent bien, le gardien de but est condamné à une amende de trois milliards de rials... Encore plus riches qu'au Liban !!! Ce durcissement puéril des lois dénote un affaiblissement supplémentaire des dirigeants iraniens, ils procèdent tout simplement à l' éradication de l'élasticité culturelle éclectique qu'avaient les Iraniens.

C…

16 h 56, le 25 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • S'il est une leçon à tirer de cet événement c'est que les Iraniens vivent bien, le gardien de but est condamné à une amende de trois milliards de rials... Encore plus riches qu'au Liban !!! Ce durcissement puéril des lois dénote un affaiblissement supplémentaire des dirigeants iraniens, ils procèdent tout simplement à l' éradication de l'élasticité culturelle éclectique qu'avaient les Iraniens.

    C…

    16 h 56, le 25 avril 2024

  • Personne ne devrait s'intéresser à cela maintenant . Priorité à l'éviction de Natanyahou et au cessez-le -feu à Gaza . Une fois la tranquillité revenue, nous errons ! Mais priorité à l'encouragement de toutes les puissances qui oeuvrent pour la démission de Satanyahou , d'abord et avant tout , s'il vous plaît , ne nous déconcentrons pas , ça jouerait contre nous !

    Chucri Abboud

    16 h 17, le 25 avril 2024

  • "Quand ta ferveur s'éteint, tu fais durer l'empire par les gendarmes. Mais si les gendarmes seuls peuvent le maintenir, c'est que l'empire est déjà mort" (Saint-Exupéry. Citadelle)

    Yves Prevost

    07 h 17, le 25 avril 2024

Retour en haut