Rechercher
Rechercher

Monde - Religion

Béatification du juge Rosario Livatino assassiné par la mafia sicilienne

Le juge Rosario Livatino avait 38 ans quand il fut assassiné par des tueurs de la mafia en Sicile, le 21 septembre 1990. Hier, il a été béatifié en la cathédrale d’Agrigente au cours d’une messe, hommage à un « martyr » de la justice. Un reliquaire contenant la chemise ensanglantée du juge a été placé dans la cathédrale au moment où il a été béatifié, tandis qu’au Vatican, le pape François a rendu hommage à « un martyr de la justice et la foi ». « En servant le bien commun comme un juge exemplaire qui n’a jamais succombé à la corruption, il a cherché à juger non pas pour condamner, mais pour racheter », a déclaré le pape à l’issue de sa prière mariale Regina Caeli. « Son travail l’a placé sous la protection de Dieu, a ajouté le pape François. Pour cette raison, il est devenu un témoin de l’Évangile jusqu’à sa mort héroïque. » Le magistrat italien, qui refusait une escorte armée, fut abattu à quelques kilomètres de chez lui, près d’Agrigente, en Sicile, alors qu’il s’apprêtait à prendre des mesures d’assignation à résidence contre des membres de grandes familles de la mafia sicilienne, la Cosa Nostra. Quand la police arriva sur les lieux où il gisait la tête explosée, elle trouva son agenda avec le sigle « STD » inscrit en première page, à l’instar de tous ses dossiers. Il s’agit de l’ancienne invocation « Sub tutela Dei » (« Sous la protection de Dieu ») utilisée par les magistrats au Moyen Âge avant de prendre des décisions officielles.



Le juge Rosario Livatino avait 38 ans quand il fut assassiné par des tueurs de la mafia en Sicile, le 21 septembre 1990. Hier, il a été béatifié en la cathédrale d’Agrigente au cours d’une messe, hommage à un « martyr » de la justice. Un reliquaire contenant la chemise ensanglantée du juge a été placé dans la cathédrale au moment où il a été béatifié, tandis...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut