Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

« Vous allez payer »

Vous allez payer. Plutôt que vous ne le pensez, vous allez payer.

Vous allez payer pour l’horreur que vous nous faites vivre, pour le chaos que vous avez créé, pour l’apocalypse que vous avez déclenchée.

Vous allez payer pour votre gloutonnerie, votre bêtise et votre indifférence.

Vous allez payer pour le « meurtre » de Dr Mohammad Ajami et pour les hôpitaux saturés, pour votre incompétence et pour la pénurie de vaccins, pour les supermarchés vides et pour tous les cœurs déchirés.

Vous allez payer pour les meurtres de l’explosion du port, et justice sera faite, et vous allez payer pour les blessés et les destins ruinés.

Vous allez payer pour les larmes versées aux portes du terminal B-3 direction Londres, direction Berlin, direction Paris. Direction n’importe où qui n’est pas ici.

Vous allez payer pour nous avoir appris que pour vivre il fallait partir et pour nous avoir inculqué la philosophie du « partout sauf ici ».

Vous allez payer pour avoir fait de ce pays un enfer sur terre, un gouffre sans fond, un cimetière des rêves et des avenirs.

Tôt ou tard vous allez payer, dans cette vie ou dans la prochaine, vous allez payer.

Car si même les plus grands empires se sont effondrés et les plus grands de l’histoire ont été renversés, alors vous et les quelques abrutis qui vous suivent encore aveuglément n’en avez plus pour longtemps.

Dieu soit loué pour notre mortalité. Car rien ni personne n’est éternel, aucune dictature, aucune tyrannie, aucun despote n’est immuable.

Car comme la moisissure qui s’épanouit dans l’ombre et l’humidité et se meurt sous la force de la lumière, vous périrez.

Sachez que votre heure approche, que l’étau se resserre et que vos jours sont comptés.

Sachez que tôt ou tard, dans cette vie ou dans la prochaine, vous allez payer.


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Vous allez payer. Plutôt que vous ne le pensez, vous allez payer. Vous allez payer pour l’horreur que vous nous faites vivre, pour le chaos que vous avez créé, pour l’apocalypse que vous avez déclenchée. Vous allez payer pour votre gloutonnerie, votre bêtise et votre indifférence. Vous allez payer pour le « meurtre » de Dr Mohammad Ajami et pour les hôpitaux saturés,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut