Rechercher
Rechercher

Société

Proposition de loi pour la création d’une commission d’enquête aux côtés du juge Bitar

Le président de la commission parlementaire de l’Administration et de la Justice, Georges Adwan, a présenté hier une proposition de loi visant à créer une commission d’enquête judiciaire qui apporterait son aide au juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, dans son enquête sur la double explosion au port de Beyrouth le 4 août dernier. Depuis sa prise en charge du dossier en février, M. Bitar a déploré à plusieurs reprises, devant des proches des victimes du cataclysme, le fait que la loi ne prévoie pas une commission d’enquête pour assister un juge d’instruction près la Cour de justice, estimant que cette faille constitue un facteur de retard dans les résultats de son enquête.

« Près de 9 mois se sont écoulés sans que les gens n’aient de réponses sur les circonstances de la double déflagration au port. Nous proposons de modifier le code de procédure pénale par une loi édictant la création d’une commission composée de 4 magistrats », a affirmé M. Adwan, se promettant de faire parvenir « le plus rapidement » la proposition de loi à l’Assemblée plénière au moyen de contacts intenses avec ses confrères.


Le président de la commission parlementaire de l’Administration et de la Justice, Georges Adwan, a présenté hier une proposition de loi visant à créer une commission d’enquête judiciaire qui apporterait son aide au juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, dans son enquête sur la double explosion au port de Beyrouth le 4 août dernier. Depuis sa prise en charge du...

commentaires (1)

hahahaha ! inenarrables nos dirigeants en plus d'etre sympa ! 9 mois plus tard il s decident qu'ils sont incapables de venir a bout de cette affaire- 9 mois plus tard ils "proposent" dee modifier le code de procédure pénale par une loi édictant la création d’une commission composée de 4 magistrats » AH LE SIEUR ADWAN... C QUOI CA ? C FAIT EXPRES POUR RIDICULISER QUI EXACTEMENT ?

gaby sioufi

10 h 51, le 30 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • hahahaha ! inenarrables nos dirigeants en plus d'etre sympa ! 9 mois plus tard il s decident qu'ils sont incapables de venir a bout de cette affaire- 9 mois plus tard ils "proposent" dee modifier le code de procédure pénale par une loi édictant la création d’une commission composée de 4 magistrats » AH LE SIEUR ADWAN... C QUOI CA ? C FAIT EXPRES POUR RIDICULISER QUI EXACTEMENT ?

    gaby sioufi

    10 h 51, le 30 avril 2021

Retour en haut