Rechercher
Rechercher

Monde - France

Les militaires signataires d’une tribune controversée seront sanctionnés

Les militaires français signataires d’une tribune controversée dénonçant le « délitement » de la France encourent la radiation ou des sanctions disciplinaires, a annoncé mercredi soir le chef d’état-major des armées. La vingtaine de généraux en « deuxième section » signataires – proches de la retraite, mais qui peuvent toujours être rappelés – risquent « la radiation, donc la mise à la retraite d’office », a déclaré le général François Lecointre au quotidien Le Parisien. « Ces officiers généraux vont passer chacun devant un conseil supérieur militaire. Au terme de cette procédure, c’est le président de la République qui signe un décret de radiation », a précisé le général Lecointre. Les 18 soldats d’active identifiés – dont quatre officiers – parmi les centaines de signataires recevront pour leur part « des sanctions disciplinaires militaires », a précisé le général, en évoquant des sanctions « plus fortes pour les plus gradés ».


Les militaires français signataires d’une tribune controversée dénonçant le « délitement » de la France encourent la radiation ou des sanctions disciplinaires, a annoncé mercredi soir le chef d’état-major des armées. La vingtaine de généraux en « deuxième section » signataires – proches de la retraite, mais qui peuvent toujours être rappelés –...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut