Rechercher
Rechercher

Économie - Dette souveraine

S&P a maintenu 80 % des notes en 2020, malgré la pandémie

L’agence de notation S&P a maintenu en 2020 80 % des notes évaluant la capacité des États à rembourser leur dette, malgré les conséquences majeures de la crise sanitaire sur les finances publiques. « La performance des notations souveraines est restée conforme à sa moyenne de long terme », relève-t-elle dans un communiqué. Au cours de l’année écoulée, S&P aura également rehaussé 1,49 % des notes, placé 4,48 % dans la catégorie défaut et baissé 14,9 % d’entre elles, soit 26 pays pour la dernière catégorie, affaiblis pour la plupart par les conséquences de la crise sanitaire et par la baisse des cours du pétrole. S&P a également constaté sept défauts de paiement en 2020, un nombre record. Le Liban, l’Argentine, le Belize, l’Équateur, la Zambie ainsi que le Suriname à deux reprises n’ont pas honoré certaines échéances de remboursement de dette. Le précédent record de défauts de paiement datait de 2017, lorsqu’il y en avait eu six. Leur nombre pourrait rester élevé dans les années à venir, étant donné que sept pays étaient notés « CCC+ » ou moins à fin 2020, explique l’agence.



L’agence de notation S&P a maintenu en 2020 80 % des notes évaluant la capacité des États à rembourser leur dette, malgré les conséquences majeures de la crise sanitaire sur les finances publiques. « La performance des notations souveraines est restée conforme à sa moyenne de long terme », relève-t-elle dans un communiqué. Au cours de l’année écoulée,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut