Rechercher
Rechercher

Société

Des familles de détenus manifestent devant le ministère de l’Intérieur

Des familles de détenus manifestent devant le ministère de l’Intérieur

Des manifestants devant l’entrée du siège du ministère de l’Intérieur. Photo Houssam Chbaro

Quelques dizaines de familles de détenus dans les prisons libanaises ont tenu hier un sit-in devant le siège du ministère de l’Intérieur, dans le quartier de Sanayeh à Beyrouth, afin de réclamer une amnistie générale et une amélioration des conditions de détention qui ne cessent de se détériorer en raison de la crise socio-économique dans le pays. Les protestataires ont, entre autres, dénoncé la surpopulation carcérale et les quantités de nourriture insuffisantes offertes aux détenus. Ils ont bloqué la route devant le ministère, poussant les forces de l’ordre à réorienter la circulation vers d’autres axes.

S’adressant aux autorités, un porte-parole des manifestants a lancé : « Si vous êtes incapables de nourrir les prisonniers, pourquoi ne pas leur accorder une amnistie ? Pourquoi ne les jugez-vous pas ? Assez de misère et d’injustice. Nous réclamons une année carcérale de six mois ou bien l’amnistie générale. »

L’amnistie générale continue de diviser la classe politique, chaque parti tentant d’en faire bénéficier les prisonniers censés être affiliés à son camp. Aucun texte dans ce sens n’a ainsi pu être adopté par le Parlement jusque-là.


Quelques dizaines de familles de détenus dans les prisons libanaises ont tenu hier un sit-in devant le siège du ministère de l’Intérieur, dans le quartier de Sanayeh à Beyrouth, afin de réclamer une amnistie générale et une amélioration des conditions de détention qui ne cessent de se détériorer en raison de la crise socio-économique dans le pays. Les protestataires ont, entre...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut